Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les marchés européens regagnent du terrain à mi-séance

Europe : Les marchés européens regagnent du terrain à mi-séance

Europe : Les marchés européens regagnent du terrain à mi-séanceEurope : Les marchés européens regagnent du terrain à mi-séance

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont quasiment effacé leurs pertes mardi à mi-séance, et Wall Street est attendue en légère hausse, à la faveur du retournement à la hausse des cours du pétrole, portés par l'espoir d'un accord entre les producteurs de l'Opep et hors Opep pour interrompre la glissade du baril.

Les cours du pétrole ont ainsi repassé la barre des 30 dollars le baril, mardi en fin de matinée, portés par les appels renouvelés de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole aux producteurs n'appartenant pas à l'Opep à se mettre d'accord pour réduire les excédents. Mais la Russie, élément clé à toute action collective, a refusé jusqu'à présent de coopérer.

Le ministre irakien du Pétrole Adel Abdel Mahdi a dit qu'il décelait une marge de manoeuvre entre les pays Opep et hors Opep pour réduire la production.

À Paris, l'indice CAC 40 est en hausse de 0,12% à 4.316,47 points vers 12h10 GMT. À Francfort, le Dax est quasiment inchangé et à Londres, le FTSE ne perd plus que 0,21%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 prend 0,03% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,19%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,15% à 0,30%, après que les indices ont perdu plus de 1% la veille.

Les secteurs des ressources de base (+1,7%), de l'énergie (+1,02%), qui étaient les premiers à souffrir de la chute du pétrole, figurent parmi les meilleures performances à mi-séance.

Outre les valeurs pétrolières et minières, le secteur automobile est recherché, notamment Michelin qui gagne 3,2%, plus forte hausse du CAC grâce à de bons chiffres sur le marché du pneu.

Ailleurs, Siemens prend 7,34% après avoir revu à la hausse sa prévision de bénéfice par action (BPA) annuel, dans la foulée d'un premier trimestre meilleur qu'attendu et Philips 6,6% après un résultat opérationnel trimestriel supérieur aux attentes.

Les investisseurs étudieront de près le message de la Réserve fédérale américaine (Fed) mercredi soir, pour savoir si le récent effondrement des cours du pétrole et la crainte d'un ralentissement en Chine sont susceptibles d'influer sur son intention de continuer à relever ses taux cette année.

Les futures sur taux américains suggèrent que les traders estiment que la Fed ne relèvera ses taux qu'une seule fois cette année alors que la banque centrale avait évoqué en décembre quatre hausses.

(Danilo Masoni, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...