Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les marchés européens poursuivent leur consolidation

Europe : Les marchés européens poursuivent leur consolidation

Europe : Les marchés européens poursuivent leur consolidationEurope : Les marchés européens poursuivent leur consolidation

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont poursuivi leur consolidation mercredi, le recul de Wall Street et des marchés asiatiques, ainsi que des résultats trimestriels globalement décevants en Europe, incitant les investisseurs à la prudence.

Selon les données de Thomson Reuters Starmine, 49% des sociétés de l'indice paneuropéen STOXX Europe 600 ont fait moins bien que prévu en termes de résultats et 63% d'entre elles ont déçu au niveau du chiffre d'affaires, contre respectivement 42% et 43% lors du trimestre précédent.

Les analystes financiers ont régulièrement abaissé leurs estimations de résultats pour les sociétés européennes depuis le début de l'année, selon Datastream, malgré la reprise de l'activité économique en zone euro.

Après son recul de la veille, l'indice CAC 40 parisien perd 0,29% à 4.259,92 points vers 8h20 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,15% et à Londres, le FTSE recule de 0,35%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 se replie encore de 0,24%.

Les commentaires jugés rassurants de Ben Bernanke sur la politique de la Fed - qui soutiennent les cours des matières premières et pèsent sur le dollar au profit des actifs plus risqués - limitent les pertes en Bourse.

Le président sortant de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke, a déclaré que la Fed maintiendrait sa politique ultra-accommodante aussi longtemps qu'il le faudrait et ne réduirait pas le rythme de ses achats d'actifs avant d'être sûre que le marché de l'emploi allait continuer à s'améliorer.

L'attention des investisseurs est focalisée sur les indicateurs économiques américains de la journée - notamment les ventes de détail - ainsi que sur les minutes de la réunion d'octobre de la Fed, dans l'espoir d'obtenir des indications sur la calendrier de réduction des achats de la Fed. Ils attendent aussi les minutes de la dernière réunion de la Banque d'Angleterre.

"Les minutes du FOMC pourraient donner un aperçu de la façon dont ses membres interprètent les données publiées après la fermeture partielle des administrations fédérales ("shutdown")", note le Crédit Agricole.

Aux valeurs en Europe, l'action TF1 s'adjuge 5,1%, plus forte hausse de l'indice SBF 120, en réaction à la qualification la veille de la France pour la Coupe de monde de football, dont les principaux matchs seront retransmis par la chaîne.

A Francfort, ThyssenKrupp perd 1,6% après avoir reporté la publication de ses résultats annuels, au motif que les négociations engagées par le numéro un allemand de la sidérurgie en vue de la cession d'une aciérie aux Etats-Unis sont entrées dans leur dernière ligne droite.

Les commentaires de Bernanke ont poussé l'euro à un plus haut de trois semaines face au dollar, de 1,3584, et de quatre ans face au yen, à environ 135,54 yens. La devise européenne se traite à 1,3530 dollar cers 8h30 GMT.

Le baril de Brent s'échange au-dessus des 107 dollars, soutenu comme le brut léger américain par les propos du président de la Fed et par l'espoir d'une augmentation de la demande de pétrole aux Etats-Unis, dans un marché également focalisé sur les négociations qui reprennent ce mercredi avec l'Iran.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a invité mardi les grandes puissances à saisir "une occasion historique" et à parvenir à un accord sur le programme nucléaire de la République islamique.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...