Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les marchés européens finissent en baisse, prises de bénéfices

Europe : Les marchés européens finissent en baisse, prises de bénéfices

Europe : Les marchés européens finissent en baisse, prises de bénéficesEurope : Les marchés européens finissent en baisse, prises de bénéfices

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse mercredi après leurs récents records, victimes de prises de profits encouragées par les avertissements de Lufthansa et Vallourec.

Les marchés actions se consolident des deux côtés de l'Atlantique faute de nouvelle impulsion, après un rally haussier de trois semaines qui a poussé certains indices à des plus hauts de plusieurs années, voire à des records historiques.

À Paris, le CAC 40 a perdu 0,87% à 4.555,11 points. Le Footsie britannique a cédé 0,5% et le Dax allemand a reculé de 0,79% après avoir atteint la veille un record de 10.033,74. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro est retombé de 0,75% et le FTSEurofirst 300 de 0,5% après avoir touché mardi son pic depuis début 2008.

A la clôture en Europe, les principaux indices américains sont en repli de 0,1% à 0,55% après une série de records atteints par le S&P 500 et le Dow Jones.

Toutefois, les analystes de marché ne craignent pas de remise en cause de la tendance haussière et s'attendent à un rapide rebond après la correction.

"Il y a une demande qui sous-tend ce marché et à chaque baisse, les acheteurs ne tardent pas à revenir, ce qui devrait nous permettre de continuer à aller de l'avant jusqu'à la prochaine saison de résultats", dit Chris Bertelsen, responsable de la stratégie chez Global Financial Private Capital en Floride.

Du côté des valeurs, la compagnie aérienne Lufthansa, plus forte baisse du FTSEuroFirst 300, a dégringolé de 14,19% après avoir révisé à la baisse des objectifs 2014 et 2015, entraînant son indice sectoriel (-1,53%). Air France-KLM a perdu 6,95%, International Airlines Group, maison mère d'Iberia, 3,05% et Easyjet 3,95%.

Les télécoms figurent aussi parmi les plus fortes baisses du jour, avec une perte de 1,7% de l'indice sectoriel après l'annonce de 1.500 suppressions d'emplois chez Bouygues dans le cadre d'une restructuration qui doit lui permettre de subsister en solo dans un secteur éprouvé par deux ans de guerre des prix. Le titre a cédé 6,29%.

Airbus Group a perdu 3,08% après l'annulation d'une commande d'Emirates, entraînant dans son sillage le motoriste britannique Rolls-Royce (-5,48%), tandis que Vallourec, plus forte baisse du CAC, a lâché plus de 11,27% après son profit-warning.

Sur le marché des changes, l'euro a oscillé autour d'un plus bas de quatre mois face au dollar et d'un an et demi face à la livre en raison du creusement des écarts de rendements entre les obligations d'Etat de la zone euro et des autres régions. Les spéculations sur un relèvement plus précoce qu'initialement prévu des taux de la Fed soutiennent le dollar et les rendements des Treasuries.

(Juliette Rouillon pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...