Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les marchés européens en nette hausse à mi-séance

Europe : Les marchés européens en nette hausse à mi-séance

Europe : Les marchés européens en nette hausse à mi-séanceEurope : Les marchés européens en nette hausse à mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes gagnaient plus de 2% mardi à la mi-séance, portées par le rebond des cours du pétrole et par les anticipations des investisseurs de nouvelles mesures de soutien à l'économie chinoise au vu du ralentissement de la hausse du produit intérieur brut (PIB) au quatrième trimestre.

Wall Street, restée fermée lundi pour cause de Martin Luther King Day après une clôture en baisse de plus de 2% vendredi, est attendue en hausse de quelque 1,7% à l'ouverture, selon les premières indications disponibles.

À Paris, le CAC 40 avance de 2,69% (+112,04 points) à 4.301,61 points vers 12h00 GMT. À Francfort, le Dax prend 2,31% et à Londres, le FTSE 2,19%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 2,44% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 2,44%.

La Bourse de Milan (+1,6%) rebondit un peu moins que ses homologues européennes, en raison d'une nouvelle chute de son compartiment bancaire. Sur les dix plus fortes baisses de l'indice Stoxx 600, six sont des banques italiennes et le titre UniCredit (-3,27%) accuse le seul repli de l'indice Euro Stoxx 50.

Comme lundi, le secteur bancaire italien souffre des incertitudes pesant sur ses perspectives après une année 2015 particulièrement faste, en raison notamment de l'annonce faite dimanche par la Banque centrale européenne (BCE) disant qu'elle se préoccupait du niveau élevé de créances douteuses de certaines banques de la zone euro.

Alors que tous les indices sectoriels gagnent au moins 1,5%, celui regroupant les valeurs minières se distingue avec un gain de 5,92%, ce qui ramène sa perte depuis le début de l'année à quelque 13,5%. Il est suivi du compartiment pétrolier, en hausse de 3,09% sur fond de rebond de plus de 5,5% du cours du Brent, repassé au-dessus de la barre des 30 dollars après son plus bas depuis 2003 touché lundi.

L'or noir profite notamment de données montrant que la demande chinoise en matière de carburants est restée forte malgré le ralentissement du pays.

Le produit intérieur brut (PIB) chinois a progressé de 6,8% au quatrième trimestre en rythme annuel, ce qui représente un creux depuis les trois premiers mois de 2009.

"Comme les chiffres baissent en valeur absolue, on peut anticiper de potentielles nouvelles mesures de soutien. Cela renforce le goût du risque des investisseurs", a estimé Philippe Gijssels, chargé de la recherche chez BNP Paribas Fortis Global Markets.

Les inquiétudes sur la conjoncture chinoise ont largement contribué à enfoncer les Bourses européennes à un creux de 13 mois lundi.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...