Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les marchés européens en hausse après les pertes de la veille

Europe : Les marchés européens en hausse après les pertes de la veille

Europe : Les marchés européens en hausse après les pertes de la veilleEurope : Les marchés européens en hausse après les pertes de la veille

(Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en hausse vendredi, soutenues par des achats à bon compte après avoir accusé la veille leur plus lourde perte quotidienne en près d'un an, tirant parti d'un indice GFK de la confiance du consommateur allemand meilleur que prévu au mois de juin.

Les investisseurs attendent encore l'indice Ifo allemand du climat des affaires, prévu à 08h00 GMT, mais font d'ores et déjà le pari avant le week-end que les injections de liquidités des banques centrales vont permettre aux marchés d'actions de reprendre rapidement leur "rally".

À Paris, l'indice CAC 40 rebondit de 0,55% à 3.988,87 points vers 7h30 GMT. À Francfort, le Dax reprend 0,38% et à Londres, le FTSE gagne 0,22%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 se redresse de 0,42% et l'EuroFirst 300 de 0,33% après avoir perdu jeudi 2,1%, dans des marchés déstabilisés par la crainte d'un ralentissement plus tôt que prévu du rythme des rachats d'actifs par la Réserve fédérale américaine.

"Le marché était mûr pour un repli, il s'agissait juste de trouver un prétexte. Très peu d'investisseurs ont couvert leurs positions longues ces derniers temps, ce qui fait que la baisse d'hier a déclenché des programmes de ventes automatiques partout dans le monde", dit un trader parisien qui prévoit une poursuite des achats à bon compte dans les jours à venir.

Tokyo est reparti à la hausse en toute fin de séance à l'issue d'une séance extrêmement volatile, encore sous le choc du plongeon de 7,3% accusé la veille suite à l'annonce d'une contraction de l'activité manufacturière en Chine en mai pour la première dois en sept mois.

Jeudi, Wall Street a encore fini en repli mais nettement au-dessus de ses plus bas du jour, aidée par de bons résultats de Hewlett-Packard et de bons indicateurs américains qui lui ont permis de surmonter les inquiétudes sur l'évolution de la politique de la Fed et la croissance chinoise.

James Bullard, président de la Fed de St Louis, a tenté de rassurer les investisseurs soulignant que la banque centrale n'était "pas si près que ça" de mettre fin à sa politique de soutien. "Même si on ralentit, le rythme de rachats d'actifs restera très agressif car il n'y aura qu'une légère modération", a-t-il dit.

Les futures sur Bund allemand progressent légèrement en attendant l'indice Ifo, qui pourrait illustrer encore une fois le retard de l'Europe par rapport aux Etats-Unis.

Sur le marché des changes, le yen rebondit encore face au dollar, autour de 101,60, avec le débouclement des prises de positions à la baisse prises en réaction à l'assouplissement de la politique monétaire du Japon. L'euro se stabilise, autour de 1,2940 dollar ce matin.

Les matières premières tentent de se redresser après leur chute de la veille, mais le baril de Brent est encore en recul, à 102,12 dollars (-0,3%), après être tombé à un plus bas de trois semaines la veille, de 100,64 dollars, dans l'inquiétude sur la croissance mondiale. Les cours du Brent sont partis pour essuyer leur plus fort recul hebdomadaire des cinq dernières semaines.

Le marché attend également les commandes de biens durables aux Etats-Unis cet après-midi.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...