Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les marchés européens en hausse à l'ouverture grâce au pétrole

Europe : Les marchés européens en hausse à l'ouverture grâce au pétrole

Europe : Les marchés européens en hausse à l'ouverture grâce au pétroleEurope : Les marchés européens en hausse à l'ouverture grâce au pétrole

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse jeudi, portées par le vif rebond des cours du pétrole qui avait déjà permis à Wall Street de se redresser la veille.

À Paris, l'indice CAC 40 regagnait 30,27 points ou 0,72% à 4.257,23 points à 09h25, au lendemain d'une baisse de 1,33% qui portait son recul à près de 9% depuis le début de l'année.

Le FTSE, soutenu par les minières, rebondissait de 1,23% à Londres et le Dax remontait de 0,89%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro reprend 0,71% et le FTSEurofirst 300 1,02%.

Les cours du pétrole restent orientés en légère hausse mais des résultats de sociétés mitigés de plusieurs poids lourds comme Credit Suisse ou Daimler limitent l'avance des indices.

Le rebond de plus de 8% du brut mercredi tire les valeurs pétrolières et les minières à l'instar de Total, en hausse de 1,1%, ou de Glencore qui reprend 8% pour afficher la deuxième meilleure performance de l'EuroFirst 300. Parmi les indices sectoriels européens, les ressources de base (+3,5%) se classent en tête devant les pétrolières (+1,9%).

La banque néerlandaise ING (+8,7%) est en tête du FTSEurofirst 300 et de l'EuroStoxx 50 après ses résultats meilleurs que prévu, et le réassureur allemand Munich Re (+4,5%) est également recherché après sa publication marquée par une hausse du dividende plus forte qu'attendu.

A la baisse, Credit Suisse lâche 9,3%, la plus mauvaise performance du FTSEurofirst 300, après avoir annoncé au titre de 2015 sa plus lourde perte depuis 2008, qui le contraint à réduire encore ses effectifs.

Daimler perd 4,1% en raison de prévisions prudentes pour le marché chinois, où ses ventes de la marque Mercedes ont dopé ses résultats l'an passé.

Swisscom (-4%) et AstraZeneca (-3,6%) sont également sanctionnés après leurs résultats. LafargeHolcim perd 5,7%, tombant à son plus bas niveau depuis sept ans, après un placement de titres par UBS.

Sur le marché des changes, le dollar abandonne encore 0,2% face à un panier de devises après avoir chuté de 1,6% mercredi en réaction à des déclarations de William Dudley, le président de la Fed de New York, laissant entendre que la Réserve fédérale américaine se montrera prudente avant de relever encore ses taux. L'euro/dollar s'apprécie de 0,2% à 1,11 et le yen monte encore à 117,70 pour un dollar.

Le décrochage du dollar a permis le violent rebond des cours du pétrole.

(Véronique Tison pour le service français, avec Atul Pradesh à Londres)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...