Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes terminent en légère hausse

Europe : Les Bourses européennes terminent en légère hausse

Europe : Les Bourses européennes terminent en légère hausseEurope : Les Bourses européennes terminent en légère hausse

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en légère hausse lundi à la faveur d'une bonne tenue du secteur bancaire, tandis que la tendance restait modérée à Wall Street alors que la saison des résultats s'accélère aux Etats-Unis.

Le dollar et les rendements obligataires se sont repliés après l'accès de faiblesse du marché de l'emploi en décembre, qui renforce l'hypothèse selon laquelle la Réserve fédérale ne relèvera pas ses taux avant longtemps.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 0,3% à 4.263,27 points. Le Footsie britannique a pris 0,26% et à Francfort, le Dax a gagné 0,39%. Les indices paneuropéens EuroStoxx 50 et FTSEurofirst 300 ont progressé chacun de 0,25%.

Les marchés dits de la "périphérie" de la zone euro ont terminé dans le désordre après avoir nettement surperformé le reste de l'Europe depuis le début de l'année, avec des gains accumulés de 4% à Madrid et à Milan et de 8% à Lisbonne.

"Il se peut que les investisseurs anticipent une saison de résultats qui ne sera pas très bonne", dit Peter Jankovskis, chez OakBrook Investments LLC. "Depuis trois saisons, ils se demandent dans quelle mesure les résultats peuvent continuer à progresser faute d'amélioration des chiffres d'affaires."

Le repli inattendu des embauches aux Etats-Unis en décembre n'a pas modifié les anticipations des économistes concernant la politique monétaire de la Réserve fédérale qui, devrait, selon une enquête Reuters, décider d'une nouvelle réduction - de 10 milliards de dollars - de son programme d'assouplissement quantitatif à la fin du mois.

En revanche, une remontée des taux d'intérêt n'est pas à l'ordre du jour. Seuls 16 des 56 économistes interrogés voient les Fed funds être relevés avant juillet 2015. Les autres pensent que cela interviendra au cours de la seconde moitié de 2015, voire en 2016.

Sur le marchés européens, l'indice des valeurs bancaires (+1,47%) affiche la plus forte hausse sectorielle du jour, au lendemain de la décision des régulateurs internationaux du secteur d'assouplir les modalités de calcul du ratio de levier qui rapporte les fonds propres des établissements de crédit au total de leur bilan.

Peugeot a fait un bond de 7,84% après avoir dit envisager de construire une quatrième usine en Chine avec son partenaire Dongfeng compte tenu des fortes perspectives de croissance du marché local.

Sur le marché obligataire, les rendements de la dette souveraine italienne sont passés sous la barre des 3,9%, à son plus bas niveau en huit mois après le placement de 8,2 milliards d'euros d'obligations du Trésor, dont une tranche de dette à trois ans avec un rendement au plus bas depuis le lancement de l'euro, témoignant d'un regain de confiance des investisseurs pour une économie qui montre des signes de rémission.

Le dollar est tombé à son plus bas niveau depuis le 18 décembre, autour de 103,35 yens, mais reste stable face à l'euro et à un panier de devises.

Le Brent est retombé vers 107 dollars le baril, après que l'Iran et les six grandes puissances impliquées dans les négociations sur son programme nucléaire sont convenus d'appliquer à partir du 20 janvier l'accord transitoire conclu le 24 novembre à Genève. Le brut léger américain a glissé vers les 92 dollars.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...