Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes terminent en léger recul

Europe : Les Bourses européennes terminent en léger recul

Europe : Les Bourses européennes terminent en léger reculEurope : Les Bourses européennes terminent en léger recul

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en léger recul mercredi après leurs records de la veille, malgré de bons résultats de sociétés, les investisseurs ayant joué la prudence avant l'annonce imminente de la Réserve fédérale américaine.

Les analystes pensent que le communiqué que publiera la Fed à 19h00 ne remettra pas en cause le sentiment général qu'elle maintiendra ses rachats d'actifs mensuels à 85 milliards de dollars au moins jusqu'en mars 2014.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en très léger recul, de 0,09%, à 4.274,11 points, après avoir touché un nouveau plus haut de cinq ans en séance.

Le Footsie britannique a fini quasi-inchangé (+0,04%) et le Dax allemand a cédé 0,13%. L'indice EuroStoxx 50 a reculé de 0,33% et le FTSEurofirst 300, plus timidement, de 0,04%.

A la clôture en Europe les grands indices américains perdaient 0,1% à 0,3%.

La séance a encore été largement mobilisée par les publications trimestrielles, avec notamment de bons résultats de Volkswagen (+4,95%).

A ce stade, 53% des sociétés de l'indice Stoxx Europe 600 ayant publié ont atteint ou dépassé le consensus, malgré l'impact négatif d'un euro fort. Après six mois de révisions en baisse des estimations des analystes pour l'an prochain, ce mouvement commence à ralentir pour l'ensemble des secteurs de l'indice MSCI Europe, à l'exception de l'assurance.

"Il y a un vent contraire lié aux devises, mais les résultats sous-jacents ont l'air solides", dit Rupert Baker, vendeur chez Mirabaud Securities.

A Paris, Sanofi a pris 2,44%, plus forte hausse du CAC et deuxième plus forte hausse de l'EuroStoxx 50, après avoir annoncé que ses ventes renoueraient avec la croissance dès la fin de l'année.

En revanche, à Londres, l'éditeur Pearson (-3,59%) a accusé la troisième plus forte perte de l'indice FTSEurofirst 300 à la suite d'un avertissement sur son bénéfice d'exploitation 2013.

Fiat perd 2,23% après avoir revu en baisse ses objectifs financiers 2013, en raison de la chute de son chiffre d'affaires au Brésil.

Sur le marché des changes, le dollar fléchit légèrement face à l'euro et à un panier de devises à la mi-journée dans un marché étroit avant la Fed.

Les contrats pétroliers évoluent en ordre dispersé: le baril de Brent, qui avait glissé en dessous des 109 dollars, est remonté vers les 109,50 tandis qu'une hausse plus forte que prévu des réserves américaines continue d'affecter les cours du brut léger américain, au-dessus des 97 dollars.

Juliette Rouillon pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...