Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes terminent en hausse, sauf Londres

Europe : Les Bourses européennes terminent en hausse, sauf Londres

Europe : Les Bourses européennes terminent en hausse, sauf LondresEurope : Les Bourses européennes terminent en hausse, sauf Londres

PARIS/LONDRES (Reuters) - A l'exception de Londres, les principales Bourses européennes ont terminé lundi en hausse, portées notamment par les valeurs de la pharmacie et également soutenues par le rebond des marchés chinois.

La perspective de voir Pékin mettre en oeuvre de nouvelles mesures de relance après l'annonce d'indicateurs mitigés a fait bondir les Bourses chinoises.

Les indices Markit reflétant une croissance de l'activité plus faible que prévu ont peu influencé les Bourses de la zone euro mais ont pesé sur les marchés londoniens.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,35% (17,41 points) à 5.025,30 points. Le Dax allemand a gagné 0,19%, l'indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,12% et le FTSEurofirst 300 a clôturé quasiment stable (+0,06%).

En revanche le Footsie, affecté en outre par le recul des valeurs de l'énergie, a plongé de 0,44%.

A l'approche de la prochaine échéance de remboursement de la Grèce - 300 millions d'euros à verser au Fonds monétaire international (FMI) vendredi - la Bourse d'Athènes a terminé en baisse de 1,44%.

Le commissaire européen Günther Oettinger a déclaré lundi qu'il jugeait possible un accord d'ici à la fin de la semaine entre la Grèce et ses créanciers internationaux.

"Nous avons espoir qu'il y aura un accord à la fin", a déclaré Lorne Baring, de B Capital Wealth Management. "La seule option, c'est un compromis."

L'indice sectoriel européen de la pharmacie a gagné 0,94%, porté par Roche (+1,27%), après une annonce positive sur un traitement du cancer.

Le français Sanofi a gagné 0,96% après un relèvement de recommandation.

Plus forte hausse du CAC 40, le titre Airbus Group a avancé de 1,68%. Le PDG de l'avionneur européen Fabrice Brégier a déclaré samedi s'attendre à des centaines de commandes lors du salon du Bourget.

Les cours du pétrole cédaient plus de 1% vers 16h00 GMT dans la perspective que la production de l'Opep reste élevée, alimentant les craintes de surproduction.

Sur le marché des changes, l'euro pâtit toujours des inquiétudes autour d'un éventuel défaut de paiement de la Grèce si un accord n'est pas rapidement conclu. La monnaie unique cède 0,67% en fin d'après midi, retombant vers le palier de 1,09 dollar.

Au moment de la clôture des marchés européens, Wall Street était quasiment à l'équilibre, les indicateurs sur l'activité industrielle et les dépenses de construction publiés lundi ayant dressé un tableau contrasté de la reprise de l'économie américaine.

(Atul Prakash; Myriam Rivet pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...