Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes terminent en hausse après le vote grec

Europe : Les Bourses européennes terminent en hausse après le vote grec

Europe : Les Bourses européennes terminent en hausse après le vote grecEurope : Les Bourses européennes terminent en hausse après le vote grec

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en forte hausse jeudi, après l'adoption dans la nuit par le Parlement grec des réformes exigées par les créanciers de la Grèce pour entamer les négociations sur un troisième plan d'aide.

L'Eurogroupe a donné dans l'après-midi son accord de principe à l'ouverture des discussions sur le sujet, sous réserve d'un feu vert des parlements de plusieurs pays membres de l'UE dont l'aval est nécessaire, notamment le Bundestag allemand, qui doit se prononcer vendredi.

Les marchés ont également apprécié le fait que la Banque centrale européenne (BCE) relève à nouveau le plafond des liquidités d'urgence (ELA) aux banques grecques, tout en réaffirmant son engagement dans son programme de rachat massif d'actifs et sa détermination à en faire davantage si nécessaire.

À Paris, le CAC 40 a progressé de 1,47% (74,26 points) à 5.121,50 points. Le Footsie britannique a terminé en hausse de 0,63% et le Dax allemand a gagné 1,53%.

Après avoir touché en séance un plus haut de plus de six semaines à 1.610,69 points, l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a clôturé sur un gain de 1,36%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro, qui a atteint en séance son plus haut depuis fin avril, a de son côté progressé de 1,45%.

La Bourse de Stockholm a surperformé ses homologues européennes avec un gain de 2,13%. Elle a été portée par les titres Alfa Laval et Atlas Copco, qui ont tous les deux bondi de plus de 10% après des trimestriels meilleurs qu'attendu, affichant les meilleures performances du FTSEurofirst 300.

L'ensemble des indices sectoriels européens du Stoxx 600 ont terminé dans le vert.

Les actions européennes, notamment celles des entreprises exposées au dollar, ont été soutenues par la baisse de l'euro face au billet vert, qui remonte contre toute devise en réaction aux propos de la présidente de la Fed Janet qui a clairement indiqué que l'état de l'économie américaine justifiait une hausse du taux Fed funds dès cette année.

A la clôture des Bourses européennes, l'euro s'échangeait autour de 1,0897 dollar, soit ses plus bas depuis fin mai.

Avec l'expiration du contrat août sur le Brent de la mer du Nord, à la fin de la séance, celui-ci progresse bien plus nettement que le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI), d'autant plus qu'une panne de courant a interrompu la production du plus grand champ pétrolier britannique.

(Atul Prakash et Sam Forgione; Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...