Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes terminent en baisse, la Chine inquiète

Europe : Les Bourses européennes terminent en baisse, la Chine inquiète

Europe : Les Bourses européennes terminent en baisse, la Chine inquièteEurope : Les Bourses européennes terminent en baisse, la Chine inquiète

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé mercredi dans le rouge, pénalisées par un regain d'inquiétude sur la situation de l'économie chinoise et par les reculs du groupe de technologie néerlandais ASML et de l'entreprise de construction suédoise Skanska sous l'effet d'annonces mal reçues.

Le CAC 40 a reculé de 0,74% (34,35 points) à 4.609,03 points à Paris, le DAX a abandonné 1,17% à Francfort et le FTSE a cédé 1,15% à Londres.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et l'EuroStoxx 50 de la zone euro ont perdu respectivement de 0,67% et 0,92%.

Au Portugal, où le Premier ministre portugais sortant Pedro Passos Coelho peine toujours à former un nouveau gouvernement de coalition après les élections législatives du 4 octobre, la Bourse de Lisbonne s'est stabilisée (+0,22%) après avoir cédé plus de 5% depuis le début de la semaine.

Aux valeurs, le titre ASML a chuté de 4,39%, la plus forte baisse de l'EuroStoxx 50, après des résultats trimestriels qui ont déçu les investisseurs.

Le plus net repli de l'Eurofirst 300 est pour Skanska, qui a perdu 8,86% après avoir annoncé que ses résultats du troisième trimestre seraient affectés par des dépréciations portant sur ses activités aux Etats-Unis.

Proche de l'équilibre à l'ouverture, Wall Street est franchement dans le rouge à l'heure de la clôture en Europe, pénalisée par un plongeon de plus de 8,5% pour Wal-Mart. Le numéro un mondial de la distribution a prévenu mercredi que son chiffre d'affaires resterait stable sur son exercice 2016, en raison de la vigueur du dollar qui pénalise ses opérations à l'international.

La Bourse de New York prendra connaissance à 20h00, soit deux heures avant la clôture, du "Livre beige" de la Réserve fédérale, un rapport sur la conjoncture économique aux Etats-Unis qui sera lu avec attention à la recherche d'indices sur le moment que choisira la Fed pour relever ses taux d'intérêt.

Les investisseurs sont de plus en plus persuadés que la banque centrale américaine va encore patienter avant de resserrer sa politique monétaire, ce qui continue de peser sur le dollar, tombé mercredi à un plus bas de trois semaines et demi face à l'euro et à un panier de grandes devises.

(Patrick Vignal pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...