Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes terminent en baisse

Europe : Les Bourses européennes terminent en baisse

Europe : Les Bourses européennes terminent en baisseEurope : Les Bourses européennes terminent en baisse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse mardi mais au-dessus de leurs plus bas du jour, l'amorce d'un rebond des cours du pétrole en fin de séance ayant permis aux marchés de regagner du terrain.

À Paris, le CAC 40 a fini en recul de 1,57% (-74,55 points) à 4.681,86 points. Le Footsie britannique a cédé 1,42% et le Dax allemand 1,95%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 abandonnait 1,87% et le FTSEurofirst 300 1,66%.

Le secteur des ressources de base accuse le recul le plus marqué des grands secteurs de l'indice Stoxx paneuropéen avec une chute de 6,3% sur la séance, qui l'a ramené à son plus bas niveau depuis la crise financière.

Les grands groupes miniers BHP Billiton, Rio Tinto, Glencore et Anglo American figurent tous au classement des plus lourdes pertes du jour, avec des baisses de 5,5% à 12,3%.

La capitalisation boursière combinée des quelque 95 principales compagnies minières cotées dans le monde est tombée sous 400 milliards de dollars, au plus bas depuis fin 2008, contre un pic de 1.800 milliards en avril 2011.

A Wall Street, au moment de la clôture en Europe, le Dow Jones perdait 0,76% et le Nasdaq 0,22%, mais ils évoluaient eux aussi au-dessus des plus bas du début de séance, le Dow étant brièvement passé sous 17.500 points.

Les importations chinoises ont diminué de 8,7% en novembre par rapport au même mois de l'an dernier, leur 13e mois consécutif de repli.

Ce chiffre a ravivé les craintes d'un coup de frein à la croissance mondiale et il a contribué à alimenter la chute des prix de l'or noir et le baril de brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) est passé brièvement sous 37 dollars pour la première fois depuis le début 2009, avant de rebondir au-dessus de ce seuil. Quant au Brent, il a touché un point bas en dessous de 40 dollars, avant de regagner lui aussi du terrain.

La faiblesse des cours du pétrole pèse sur les devises de plusieurs pays exportateurs, comme le dollar canadien ou la couronne norvégienne, certaines évoluant au plus bas depuis dix ans face au dollar américain. L'euro, lui, s'apprécie face au billet vert, autour de 1,0875.

Aux valeurs, Bouygues affiche la seule hausse du jour au sein du CAC avec un gain de 1,31%, malgré le démenti opposé par le groupe aux informations de Bloomberg sur l'intérêt prêté à Orange (-0,61%) pour ses activités de médias et de télécommunications.

Publicis a cédé 2,18% après la perte de gros contrats avec le géant américain Procter & Gamble.

(Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...