Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes terminent en baisse

Europe : Les Bourses européennes terminent en baisse

Europe : Les Bourses européennes terminent en baisseEurope : Les Bourses européennes terminent en baisse

PARIS/NEW YORK (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé dans le rouge mardi, la révision à la baisse des prévisions économiques de l'OCDE ayant nourri les doutes sur la justification de la progression récente des marchés actions.

Les interrogations persistantes sur l'évolution de la politique monétaire américaine ajoutent à l'incertitude, favorisant la volatilité du dollar et la baisse des cours des matières premières. Le maintien attendu jusqu'au début de l'an prochain des achats d'obligations de la Réserve fédérale devrait toutefois limiter le repli des grands indices.

À Paris, le CAC 40 a perdu 1,12% à 4.272,29 points. Le Footsie britannique a abandonné 0,38% et le Dax allemand 0,35%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 perdait 1,02% et le FTSEurofirst 300 0,65%.

Au moment de la clôture en Europe, la Bourse de New York était pratiquement inchangée malgré le soutien apporté à l'indice Dow Jones par le géant des magasins de bricolage Home Depot (+2%) après ses résultats.

Après les propos méfiants sur les actions tenus lundi par l'investisseur activiste Carl Icahn, l'OCDE a annoncé à la mi-journée avoir ramené de 4% à 3,6% sa prévision de croissance de l'économie mondiale pour 2014, en soulignant entre autres le ralentissement des grands marchés émergents.

Certains analystes craignent que le rally récent des Bourses, certes favorisé par les politiques monétaires ultra-accommodantes en vigueur aux Etats-Unis, au Japon et dans la zone euro, ne soit pas justifié par les fondamentaux macroéconomiques.

"Les multiples européens sont proches de plus hauts de plusieurs années. Cela signifie que les marchés ne sont plus bon marché et qu'il faut une amélioration des résultats pour assurer une hausse des cours", estime Gerhard Schwarz, responsable de la stratégie actions de Baader Bank.

Ces interrogations pèsent principalement sur les valeurs cycliques, à l'instar de Schneider Electric (-2,54%), plus forte baisse de l'EuroStoxx 50.

A la hausse, EasyJet (+7,09%) a vu ses résultats trimestriels salués par le marché et Metro (+7,9%) a bénéficié des informations de Reuters selon lesquelles le géant allemand de la distribution pourrait introduire en Bourse sa filiale russe.

L'indice MSCI mondial, qui regroupe les marchés actions de 45 pays, abandonne 0,27%.

Le dollar évolue sans grand changement face à l'euro, autour de ,35, comme face aux autres grandes devises, les cambistes semblant partagés entre la perspective d'un maintien possible de la politique de la Réserve fédérale jusqu'au printemps et les commentaires optimistes sur la conjoncture aux Etats-Unis de plusieurs responsables de la même Fed.

Les emprunts d'Etat évoluent eux aussi dans des fourchettes étroites et sur le marché pétrolier, le Brent abandonne 0,4% à la veille de la reprise des pourparlers de Genève sur le programme nucléaire iranien tandis que le brut léger américain est stable.

Ryan Vlastelica; Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...