Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes terminent dans le vert

Europe : Les Bourses européennes terminent dans le vert

Europe : Les Bourses européennes terminent dans le vertEurope : Les Bourses européennes terminent dans le vert

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont fini en hausse mercredi après un début de semaine difficile, portées par de nouvelles mesures de soutien aux marchés annoncées en Chine et l'attente d'une position accommodante de la Banque centrale européenne.

Un chiffre décevant des créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis en août incite aussi les investisseurs à penser que la Réserve fédérale pourrait décider de ne pas commencer à relever dès ses taux ce mois-ci.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 0,3% (13,76 points) à 4.554,92 points. Le Footsie britannique a pris 0,41% et le Dax allemand 0,32%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a progressé de 0,32% et le FTSEurofirst 300 de 0,41%.

A la clôture en Europe, les grands indices américains gagnent 0,5% à 0,8%.

"Nous attendons une poursuite de la volatilité mais nous voyons le récent accès de faiblesse comme une correction et non pas le début d'un marché baissier", dit Philippe Gijsels chez BNP Paribas Fortis Global Markets.

"D'éventuelles actions de certaines banques centrales comme en Chine pour continuer à stimuler son économie, la Banque centrale européenne qui pourrait élargir son programme de rachats d'obligations et la Fed qui pourrait repousser un relèvement des taux d'intérêt, devraient soutenir la tendance", ajoute-t-il.

A la veille de la réunion politique monétaire de la BCE, des intervenants disent s'attendre à ce que l'institution et son président, Mario Draghi, tiennent un discours accommodant face aux turbulences des marchés, mais notent que beaucoup d'investisseurs évitent de prendre des positions trop tranchées.

Les Bourses européennes ont passé un été agité, ayant encore perdu 2% dans les deux dernières séances, après une chute d'environ 10% depuis fin juillet.

La Chine, épicentre des inquiétudes, a bénéficié d'un rebond sur ses marchés en fin de séance après l'annonce que neuf courtiers chinois s'étaient engagés à acheter plus de 30 milliards de yuans d'actions, selon le China Securities Journal, une annonce qui a apaisé les craintes que le gouvernement chinois ne durcisse encore sa campagne de répression contre les intervenants boursiers.

Aux valeurs, Glencore accuse la plus forte baisse de l'EuroFirst 300 avec une perte de 8,01%, en tête des baisses des valeurs minières à Londres, qui souffrent de la crainte d'un atterrissage brutal de l'économie chinoise.

Le laboratoire pharmaceutique belge UCB s'est adjugé 4,22%, au lendemain de l'annonce d'un résultat concluant dans un essai clinique concernant un traitement expérimental de l'ostéoporose développé avec Amgen.

Les cours du pétrole ont accentué leurs pertes de la veille.

(Atul Prakash et Lionel Laurent, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...