Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes sont en légère hausse à mi-séance

Europe : Les Bourses européennes sont en légère hausse à mi-séance

Europe : Les Bourses européennes sont en légère hausse à mi-séanceEurope : Les Bourses européennes sont en légère hausse à mi-séance

Correction. Bien lire que les statistiques de l'emploi de juillet sont attendues à 12h30 GMT.

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en légère hausse vendredi à mi-séance, à l'exception de Londres, et Wall Street devrait gagner encore un peu de terrain, dans l'espoir que les chiffres de l'emploi américain cet après-midi apporteront de bonnes surprises.

Les statistiques de l'emploi de juillet, attendues à 12h30 GMT, sont déterminants pour la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Les économistes interrogés par Reuters attendent 184.000 créations d'emplois et un taux de chômage ramené près de son plus bas niveau en quatre ans.

Certains d'entre eux ont relevé leurs prévisions, à 200.000, au vu d'une série de bons indicateurs publiés jeudi, notamment des inscriptions hebdomadaires au chômage à leur plus bas niveau depuis janvier 2008 et un indice ISM manufacturier à son plus haut en deux ans. ,

À Paris, le CAC 40 avance de 0,15% à 4.048,38 points vers 10h00 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,15% mais à Londres, le FTSE cède 0,18%, alourdie par RBS. L'indice EuroStoxx 50 prend 0,18%.

Les futures sur indices signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,12% à 0,27%, après des résultats trimestriels meilleurs que prévu de l'assureur AIG et d'Activision Blizzard, mais décevant pour Kraft Foods.

En Europe, les bons résultats d'Axa et d'Allianz, qui gagnent respectivement 3,37% et 1,3%, parmi les plus fortes hausses de l'EuroStoxx 50, soutiennent également la cote. ,

Enel prend 2%, deuxième plus forte hausse de l'EuroStoxx derrière Axa, après avoir confirmé ses objectifs 2013 et International Airlines Group (IAG) grimpe de 4,5% après avoir vu ses comptes repasser dans le vert à la faveur surtout de signes de reprise d'Iberia.

Royal Bank of Scotland perd 4,5% après avoir annoncé un retour aux bénéfices pour le premier semestre 2013.

Le dollar accentue ses gains face au yen et progresse face à un panier de devises de références, tandis que les rendements des obligations du Trésor américain se tendent sur des anticipations de bons chiffres de l'emploi américains qui peuvent inciter la Fed à réduire rapidement ses rachats d'actifs.

En Europe, le rendement des obligations souveraines à 10 ans italiennes est en léger recul, ce qui semble suggérer que les intervenants de marché ne considèrent pas, à ce stade, la condamnation de Silvio Berlusconi à une peine de prison comme une menace pour la stabilité politique en Italie.

Sur le front du pétrole, le baril de Brent a atteint un pic de quatre mois au-dessus des 110 dollars, soutenu par l'amélioration de la conjoncture américaine et les perturbations dans l'approvisionnement en Afrique et en Irak.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...