Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes reculent à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes reculent à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes reculent à la mi-séanceEurope : Les Bourses européennes reculent à la mi-séance

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes se replient jeudi à mi-séance et Wall Street est attendue en baisse avec des investisseurs toujours inquiets face au ralentissement de l'économie chinoise.

Vers 11h15 GMT, le CAC 40 recule de 1,27% (62,05 points) à 4.822,05 points à Paris.

À Francfort, le Dax plonge de 1,25% et à Londres, le FTSE cède 0,54%, ces deux indices étant au plus bas depuis janvier.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 recule de 1,41% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro baisse de 1,34%.

La Bourse d'Athènes accuse un recul de 2,76% malgré le déblocage des premiers fonds du troisième plan d'aide, qui ont permis à la Grèce de rembourser 3,2 milliards d'euros à la Banque centrale européenne (BCE).

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse, alors que l'hypothèse d'un resserrement de la politique monétaire de la Fed dès le mois de septembre n'a pas été renforcée par le compte-rendu de la dernière réunion de son comité de politique monétaire, publié mercredi.

Le recul des Bourses chinoises et les inquiétudes sur le ralentissement de la deuxième économie mondiale continuent de peser sur les marchés à travers le monde.

Aux valeurs en Europe, les minières se ressaisissent avec la stabilisation des cours de l'or, de l'argent et du contrat échéance trois mois sur le cuivre. L'indice des ressources de base affiche la seule hausse sectorielle du Stoxx 600.

Anglo American, Fresnillo, Antofagasta, Glencore, Polyus Gold, Rio Tinto et BHP Billiton monopolisent la tête du classement des valeurs du FTSEurofirst 300 en progression, avec des gains allant de 2,2% à 5,2%.

Après avoir annoncé des résultats trimestriels en forte hausse, le distributeur néerlandais Ahold s'adjuge près de 3%, tout comme son concurrent belge Delhaize, qu'il est en train de racheter.

Sur le marché des changes, le dollar reflue face à un panier de devises de référence et l'euro progresse, à 1,1175 dollar.

Les cours du pétrole restent orientés en nette baisse.

(Jamie McGeever et Lionel Laurent; Myriam Rivet pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...