Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes prudentes avant la BCE

Europe : Les Bourses européennes prudentes avant la BCE

Europe : Les Bourses européennes prudentes avant la BCEEurope : Les Bourses européennes prudentes avant la BCE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert jeudi sur un mode prudent dans l'attente des décisions de la Banque centrale européenne (BCE) qui devrait annoncer dans la journée de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,14% (7,7 points) à 4.912,83 points vers 08h15 GMT. À Francfort, le Dax est à l'équilibre et à Londres, le FTSE recule de 0,19%%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro (+0,09%) et le FTSEurofirst 300 (-0,04%) confirment l'attentisme des places financières.

La séance devrait s'animer avec l'annonce par la BCE de ses décisions sur les taux d'intérêt (12h45 GMT) qui sera suivie 45 minutes plus tard de la traditionnelle conférence de presse du président de l'institution, Mario Draghi.

La plupart des observateurs s'attendent à ce que la BCE annonce de nouvelles mesures de soutien à l'économie et à l'inflation face à la faiblesse persistante de la hausse des prix dans la zone euro mais le suspense reste entier sur les leviers que le conseil des gouverneurs choisira d'actionner.

Parmi les options possibles figurent une nouvelle baisse du taux des dépôts, déjà en territoire négatif, et une extension du programme d'achats d'actifs destiné à injecter des liquidités dans le système bancaire qui voit depuis mars dernier la BCE racheter chaque mois pour 60 milliards d'euros de dette du secteur public.

Aux valeurs, Solvay perd 1,7% dans les premiers échanges après avoir annoncé que l'augmentation de capital de 1,5 milliard d'euros prévue pour financer l'acquisition de Cytec Industries aux Etats-Unis se ferait à un prix de souscription de 70,83 euros par action nouvelle.

Stallergenes Greer chute de 10% après avoir annoncé la suspension temporaire de la production du site d'Antony, près de Paris, en raison de perturbations provoquées par le déploiement d'un nouveau système informatique.

Tandis que la BCE s'oriente vers un assouplissement, la Réserve fédérale américaine se prépare à un resserrement et pourrait décider à la mi-décembre de relever ses taux d'intérêt pour la première fois depuis juin 2006. Les déclarations en ce sens de sa présidente Janet Yellen ont eu pour effet de faire baisser mercredi Wall Street et de faire grimper le dollar à un plus haut de 12 ans et demi face à un panier de devises de référence.

La hausse du billet vert a entraîné les cours de l'or vers un creux de près de six ans, autour de 1.045,85 dollars l'once.

Les cours du pétrole sont orientés à la hausse après l'annonce par un site spécialisé que l'Arabie saoudite pourrait proposer à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de réduire sa production d'un million de barils par jour (bpj).

Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) à échéance en janvier prend ainsi 51 cents (1,28%) à 40,45 dollars le baril vers 08h15 GMT tandis que le Brent de mer du Nord progresse de 70 cents (1,65%) à 43,19 dollars..

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...