Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes prudentes à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes prudentes à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes prudentes à la mi-séanceEurope : Les Bourses européennes prudentes à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent sur une note prudente à la mi-séance mardi avant les grands rendez-vous économiques de la semaine, la hausse des valeurs bancaires compensant la baisse de plusieurs poids lourds de la cote, et Wall Street est attendue dans le vert à l'ouverture.

A Paris, le CAC 40 abandonne 0,11% (-5,44 points) à 4.952,16 points vers 12h50. À Francfort, le DAX est pratiquement inchangé et à Londres, le FTSE gagne 0,56%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,14% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,22%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,4% environ.

Si la prudence s'impose avant la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi et les chiffres de l'emploi américain le lendemain, les places européennes, comme les asiatiques avant elles, profitent entre autres du chiffre de l'indice PMI manufacturier Caixin/Markit chinois, qui traduit une contraction moins prononcée de l'activité en novembre et entretient ainsi l'espoir de voir les mesures de soutien prises par Pékin profiter enfin à l'économie.

Les banques bénéficient quant elles lui des résultats des tests de résistance de la Banque d'Angleterre, qui n'obligent les établissements concernés à aucune mesure immédiate de renforcement de leur bilan.

L'indice du secteur prend 1,1%, Standard Chartered 0,95%, Lloyds Banking Group 2,6%, Royal Bank of Scotland 3,2%.

Autre compartiment bien orienté, celui des valeurs de tourisme et de loisirs, qui avaient fortement baissé juste après les attentats de Paris. Son indice progresse de 1,2%, Accor de plus de 3%, IAG de 2,3%.

Parmi les valeurs en vue, RWE, le deuxième producteur allemand d'électricité, bondit de près de 5%. Selon une source proche du dossier, le groupe envisage de scinder et d'introduire en Bourse ses activités de distribution, de réseaux et d'énergies renouvelables.

A la baisse, Linde chute de plus de 13% après avoir revu en baisse ses objectifs pour 2017. Dans son sillage, Air liquide cède 3,8% à Paris.

Renault prend 1% malgré le démenti opposé par son allié Nissan aux informations du journal japonais Nikkei selon lesquelles Nissan souhaite augmenter sa participation au capital du constructeur français.

(Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...