Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes progressent encore à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes progressent encore à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes progressent encore à la mi-séanceEurope : Les Bourses européennes progressent encore à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes gagnaient pour la plupart encore 1% mardi à mi-séance, évoluant à un pic de trois semaines, toujours portées par les espoirs d'une résolution du dossier grec.

De son côté, l'euro perdait en revanche plus de 1% face au dollar, les cambistes retenant apparemment les éventuels obstacles restant à franchir d'ici un accord définitif entre Athènes et ses créanciers.

À Paris, le CAC 40 gagne 1,25% (+62,61 points) à 5.061,22 points vers 10h55 GMT. À Francfort, le Dax prend 1,04% et à Londres, le FTSE avance de 0,24%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 gagne 1,23% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 1,16%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en légère hausse tandis que les cours du pétrole, plombés par la bonne tenue du billet vert, sont en léger repli.

Lundi, l'Eurostoxx 50 avait bondi de 4,1%, meilleure performance en pourcentage sur un jour depuis août 2012, à la faveur d'un optimisme sur la Grèce.

Les partenaires de la Grèce au sein de la zone euro ont salué lundi les nouvelles propositions de réformes du gouvernement grec en jugeant qu'elles pourraient servir de base à un accord dès cette semaine pour permettre au pays d'éviter un défaut sur sa dette.

Mais des voix se sont élevées mardi au sein de la coalition au pouvoir en Grèce pour dénoncer les concessions proposées par le gouvernement d'Alexis Tsipras aux créanciers du pays dans l'espoir d'obtenir le versement d'une aide financière.

Sur le marché obligataire, l'optimisme reste cependant de mise sur la question grecque, les rendements espagnol, italien et portugais tombant à leurs plus bas de près de trois semaines. Les coûts de financement supportés par la Grèce sont passés sous la barre des 11% alors qu'ils étaient encore de plus de 12,5% vendredi.

"Il apparaît maintenant que nous allons avoir une solution à court terme aux problèmes", a déclaré Andreas Clenow, courtier chez ACIES Asset Management.

La Bourse d'Athènes gagne encore près de 4,5% après s'être envolée de 9% lundi. Elle reste cependant en recul de près de 5% depuis le début de l'année contre un gain de l'Eurostoxx 50 de plus de 15,5% sur la même période.

Les marchés actions européens sont également soutenus par les premières estimations des indices PMI de la zone euro, où le secteur privé a enregistré en juin sa croissance la plus marquée depuis quatre ans, le signal le plus clair à ce jour que la reprise économique est désormais solidement installée.

A Wall Street, outre la Grèce, la séance sera marquée par une série d'indicateurs macro-économiques qui pourraient clarifier le calendrier du relèvement des taux d'intérêt aux Etats-Unis.

L'annonce lundi d'un pic de cinq ans et demi des reventes de logements aux Etats-Unis ont relancé les spéculations d'un tour de vis monétaire à court terme. Ces conjectures expliquent en partie la hausse de quelque 0,75% du dollar face à un panier de devises internationales.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...