Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes poursuivent leur avancée à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes poursuivent leur avancée à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes poursuivent leur avancée à la mi-séanceEurope : Les Bourses européennes poursuivent leur avancée à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes confirment leur avance mercredi à la mi-journée, affichant une quatrième hausse d'affilée dans le sillage des valeurs des ressources naturelles qui augmentent leurs récents et appréciables gains, et portées aussi par des nouvelles fraîches sur le front des fusions et acquisitions.

Les actifs les plus risqués, comme les actions, s'appuient aussi sur le sentiment voulant que la Réserve fédérale s'abstienne peut-être de relever ses taux directeurs cette année, après une statistique de l'emploi de septembre étonnamment faible aux Etats-Unis.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,60% 4.688,58 points. Le FTSE prend 0,40% à Londres et le Dax 0,99% à Francfort. L'indice FTSEurofirst 300 avance de 0,59% et l'EuroStoxx 50 de 0,71%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse avec des gains variant de 0,5% à 0,7%.

Comme en début de séance, c'est l'indice des ressources naturelles qui affiche le gain le plus important, de 5,34%. Il est suivi de celui de l'automobile (+3,43%) - propulsé par un gain de près de 10% de Volkswagen, plus forte hausse de l'indice EuroStoxx 50 - et de l'indice des valeurs énergétiques (+2,78%).

Le président du directoire de Volkswagen Matthias Müller a déclaré dans une interview à un journal allemand que le groupe pensait entamer les rappels de voitures concernées par le scandale de manipulation des moteurs diesel et que la révision de toutes les voitures devrait être bouclée d'ici fin 2016.

Dans le sillage de VW, BMW gagne 3,4% et Daimler 2,95%.

Le brut s'est extirpé de ses marges de fluctuation dans lesquelles il végétait depuis quelques temps, en raison notamment d'informations suivant lesquelles la Russie, un producteur hors Opep, et l'Arabie saoudite avaient discuté de la situation du marché pétrolier la semaine dernière.

Le brut texan WTI et le Brent de Mer du Nord gagnaient entre 1,4% et 1,7%.

Sur le front des fusions et acquisitions, Anheuser-Busch InBev a formulé mercredi une nouvelle offre sur son concurrent SABMiller, la portant à 68,2 milliards de livres (92,3 milliards d'euros), dans le but de développer son offre en Afrique en particulier.

AB InBev gagne 2,1% et SABMiller 1,5%, des gains réduits par rapport à leur hausse du début de séance.

Tesco, qui accusait en début de matinée la plus forte perte des indice Stoxx 600 et FTSEurofirst 300, a redressé la tête et avance de 0,5%.

La première chaîne britannique de supermarchés a annoncé mercredi un bénéfice semestriel en recul de 55% mais les investisseurs semblent plutôt retenir à présent que le plan de redressement semble aller de l'avant.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...