Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes peu changées dans les premiers échanges

Europe : Les Bourses européennes peu changées dans les premiers échanges

Europe : Les Bourses européennes peu changées dans les premiers échangesEurope : Les Bourses européennes peu changées dans les premiers échanges

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert sur une note stable, la prudence dominant avant les chiffres officiels de l'emploi aux Etats-Unis et la réunion de la Banque centrale européenne.

Vers 09h10, le CAC 40 est stable (-0,03%), à 4.443,22 points. À Francfort, le Dax grappille 0,05% et à Londres, le FTSE gagne 0,13%. L'indice EuroStoxx 50 cède 0,04% et le FTSEurofirst 300 prend 0,04%.

Au lendemain de la publication des indices PMI manufacturiers européens, qui ont notamment suggéré un ralentissement dans la zone euro, les marchés attendent dans la matinée les résultats définitifs des enquêtes PMI dans le secteur des services pour le mois de juin.

En Chine, l'activité des services a augmenté en juin à son rythme le plus soutenu depuis 15 mois, selon l'enquête privée réalisée auprès des directeurs d'achat par PMI HSBC/Markit. L'indice a rebondi à 53,1 le mois dernier, contre 50,7 en mai.

Les investisseurs attendent surtout une confirmation de l'amélioration de la situation de l'emploi aux Etats-Unis avec la publication, à 12h30 GMT, des chiffres officiels du mois de juin. Selon les données publiées mercredi par le cabinet ADP, le secteur privé a embauché 281.000 personnes au mois de juin aux Etats-Unis, un volume sans précédent depuis novembre 2012 et largement supérieur aux anticipations des économistes.

"Notre analyse suggère que les opérateurs de marché devraient se préparer à un feu d'artifice avant l'Independence Day", estiment dans une note les analystes de Société Générale, qui tablent sur 290.000 créations d'emplois.

Les indices PMI et ISM des services aux Etats-Unis seront publiés peu après l'ouverture de Wall Street, qui sera fermée vendredi en raison de la célébration de la fête nationale américaine.

L'autre point fort de la journée sera la décision de politique monétaire de BCE, attendue à 13h45, suivie de la conférence de presse de son président Mario Draghi, dont les investisseurs des précisions sur la série de mesures annoncées en juin.

"Aucune nouvelle mesure n'est attendue, donc pour que les acheteurs s'animent vraiment ils auront besoin d'entendre que le risque de déflation augmente ou que le seuil pour un assouplissement quantitatif a été abaissé", a estimé Jonathan Sudaria de Capital Spreads dans une note.

Aux valeurs, Ingenico avance de plus de 9%, à 71,60 euros, au plus haut depuis mars 2000, au lendemain de l'annonce de négociations exclusives pour le rachat de Global Collect, spécialiste des services intégrés de paiement en ligne, pour une valeur d'entreprise de 820 millions d'euros.

En tête des hausses du CAC 40, Alcatel-Lucent prend 0,8%. Le groupe, qui se concentre sur le très haut débit mobile 4G, a confirmé qu'il externalisait son activité de Recherche et développement (R&D) dans les technologies de générations antérieures 2G et 3G auprès de l'indien HCL.

A la baisse, BNP Paribas recule de 0,16%. Selon un document que Reuters a pu consulter, une responsable de la Securities and Exchange Commission (SEC) ne partageait pas l'avis de ses collègues sur l'opportunité d'accorder à BNP Paribas une autorisation lui permettant de maintenir l'activité de filiales de conseils en investissements aux Etats-Unis.

(Mathilde Gardin pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...