Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes ouvrent sur une note hésitante

Europe : Les Bourses européennes ouvrent sur une note hésitante

Europe : Les Bourses européennes ouvrent sur une note hésitanteEurope : Les Bourses européennes ouvrent sur une note hésitante

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent sur une note hésitante mercredi dans les premiers échanges, après le recul de la veille dans la crainte que la Réserve fédérale et les autres banques centrales ne commencent bientôt à limiter leurs injections de liquidités qui ont dopé les marchés.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,32% à 3.822,79 points vers 7h30 GMT. À Francfort, le Dax cède en revanche 0,14% et à Londres, le FTSE perd encore 0,17%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 affiche de son côté un petit rebond de 0,15%.

Les investisseurs restent nerveux après la décision de la Banque du Japon de ne prendre aucune nouvelle mesure pour freiner l'envolée de ses rendements obligataires qui menace son plan de soutien à la croissance de 1.400 milliards de dollars.

"Les investisseurs redoutent que l'argent facile auquel ils se sont habitués depuis si longtemps ne soit plus aussi librement disponible", souligne Michael Hewson, analyste chez CMC Markets, dans une note à ses clients. "Cela signifie que les marchés et les valorisations boursières pourraient bien devoir s'appuyer beaucoup plus sur leurs propres forces et sur leurs fondamentaux pour justifier des niveaux de valorisation relativement élevés."

Le "rally" sur les marchés européens, qui a débuté mi-2012 et s'est accéléré depuis le début de l'année, a porté les ratios de valorisation à des niveaux jamais vus depuis début 2010. L'indice STOXX Europe 600 se traite 12,1 fois les résultats attendus de ses composants sur 12 mois, un ratio qui a atteint 12,9 fin aux pics de mai, selon les données Thomson Reuters.

Mais mardi l'EuroStoxx a perdu 1,33%, portant ses pertes depuis le pic de fin mai à 5,36%.

Aux valeurs, Volkswagen perd 2,7%, plus forte baisse de l'EuroStoxx 50, après avoir annoncé une émission d'obligations convertibles de 1,2 milliard d'euros, la deuxième en l'espace de sept mois, pour renforcer son pôle de finance.

Vodafone recule de près de 6%. L'opérateur télécoms britannique a confirmé avoir soumis une offre de rachat informelle au câblo-opérateur allemand Kabel Deutschland Holding, qui bondit de 7,5%.

Severn Trent (-9%) essuie le plus net recul du Stoxx 600. Le consortium emmené par des investisseurs canadiens intéressés a décidé de renoncer à son projet de rachat après le refus de la compagnie d'eau d'engager des discussions.

Inditex perd 1,5% après avoir annoncé un résultat net trimestriel en hausse de 1,2%, la plus faible croissance de son bénéfice depuis quatre ans.

Le dollar et l'euro reprennent du terrain face au yen, autour de 96,80 et 128,90 yens, après leur accès de faiblesse la veille après le statu quo jugé décevant de la Banque du Japon.

L'euro est au plus haut de trois mois et demi vis-à-vis du dollar, à 1,3327.

Sur le marché obligataire, le Bund allemand perd un peu de terrain avant une adjudication d'un maximum de cinq milliards d'euros d'obligations allemandes à deux ans, dans un marché qui reste nerveux dans la crainte d'un ralentissement rapide des rachats d'actifs de la Fed.

Sur le marché du pétrole, le baril de Brent poursuit son recul vers les 102 dollars à la suite d'un rebond inattendu des stocks de pétrole aux Etats-Unis et alors que l'Opep et le gouvernement américain ont tous deux revu en baisse leurs prévisions de demande.

Les investisseurs en Europe seront attentifs aux nouvelles qui sortiront de l'examen par la Cour constitutionnelle allemande d'un recours contre le mécanisme OMT de la BCE.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...