Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes ouvrent stables avant la BCE

Europe : Les Bourses européennes ouvrent stables avant la BCE

Europe : Les Bourses européennes ouvrent stables avant la BCEEurope : Les Bourses européennes ouvrent stables avant la BCE

PARIS (Reuters) - Les principales bourses européennes ont ouvert jeudi sans grand changement, les investisseurs levant le pied dans l'attente de la réunion du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE).

À Paris, le CAC 40 reculait de 0,16% à 4423, 96 points vers 09h15. À Francfort, le Dax perdait 0,12% et à Londres, le FTSE était pratiquement stable à +0,001%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 confirmait la tendance en évoluant à peine (-0,02%).

La BCE doit annoncer sa décision sur les taux directeurs à 13h45. Son président Mario Draghi se prononcera sur d'autres mesures éventuelles lors d'une conférence de presse à partir de 14h30 au siège de l'institution, à Francfort.

Le bas niveau de l'inflation en Europe plaide en faveur de mesures d'assouplissement de la part de la BCE, dont des responsables ont évoqué la semaine dernière une possible baisse des taux directeurs, voire une politique de rachat d'actifs.

Les opérateurs du marché monétaire et les économistes interrogés par Reuters ont cependant prévenu qu'il ne fallait pas attendre grand-chose de la réunion de ce jeudi.

Dans ce contexte, l'euro reste pratiquement stable face au dollar, autour d'1,3765 dollar.

A Paris, l'action Pernod Ricard <PERP.PA> s'inscrivait comme la plus forte baisse de l'indice SBF 120 dans les premiers échanges, perdant 2,4% suite à un abaissement par Crédit Suisse de sa recommandation sur la valeur.

Crédit Suisse qui a annoncé avoir doublé sa provision pour risques juridiques pour faire face à une enquête fiscale aux Etats-Unis, était pour sa part en légère hausse de 0,14% dans les premiers échanges.

La Bourse de Tokyo a fini jeudi en hausse de près de 1%, profitant notamment de l'annonce faite par la Chine de premières mesures concrètes pour relancer son

économie. Les actions japonaises ont également profité de l'accès de faiblesse du yen, qui évoluait à un plus bas depuis 10 semaines.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...