Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les bourses européennes ouvrent en recul avant jackson hole

Europe : Les bourses européennes ouvrent en recul avant jackson hole

Europe : les bourses européennes ouvrent en recul avant jackson holeEurope : les bourses européennes ouvrent en recul avant jackson hole

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes poursuivent vendredi dans les premiers échanges leur baisse entamée la veille, les investisseurs préférant rester prudents avant le discours très attendu du président de la Réserve fédérale américaine à Jackson Hole.

Ben Bernanke doit s'exprimer à 14h00 GMT (16h00 à Paris) à Jackson Hole (Wyoming), dans le cadre du 35e symposium économique annuel des banques centrales. Il est vraisemblable que le président de la Fed annoncera des mesures graduelles, et non un nouveau plan ambitieux de rachat de titres.

A 9h30, l'indice CAC 40 reculait de 0,84% à 3.092,71 points, après avoir abandonné 0,65% jeudi. Sur la semaine, l'indice phare de la place parisienne reste toutefois en hausse de 2,7% après avoir chuté de près de 18% au cours des trois premières semaines du mois d'août.

Parmi les autres grandes places européennes, Londres perd 0,86%, Francfort 1,15%, et Milan 0,51%. Du côté des indices paneuropéens, l'EuroStoxx 50 cède 0,89% et l'EuroFirst 300 lâche 0,94%.

"La conférence de Jackson Hole n'est pas le lieu pour des décisions de politique monétaire", prévient UBS dans une note estimant que le comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) a déjà franchi une étape importante en annonçant le 9 août le maintien de ses taux proches de zéro pendant au moins deux ans.

"Si la Fed souhaite modifier davantage sa politique monétaire, nous pensons qu'il serait beaucoup plus logique de le faire lors de la réunion du FOMC le 20 septembre", estime UBS.

Du côté des valeurs, les financières ont tenté de résister à la tendance générale au lendemain du prolongement de l'interdiction des ventes à découvert dans quatre pays.

Après avoir été la seule hausse sectorielle durant plusieurs minutes, l'indice Stoxx des bancaires cède finalement 0,6%.

A Paris, Société générale est en tête des hausses du CAC 40 (+0,22%) devant Crédit agricole (+0,25%) et Natixis (+0,18%).

L'attente du discours de Ben Bernanke place le billet vert sous pression, soulignent plusieurs analystes. L'euro s'adjuge d'ailleurs 0,39% face au billet vert à 1,4425 dollar.

"Les cambistes attendent avec impatience ce moment dans un contexte fortement instable sur fond de crise des dettes souveraines et de craintes d'un ralentissement de l'activité économique des Etats-Unis", explique Saxo Banque dans une note.

Après avoir corrigé de près de 200 dollars, l'once d'or reprend des couleurs à plus de 1.780 dollars (+0,8% à 1783,39 dollars).

Edité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...