Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en légère hausseEurope : Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert vendredi en légère hausse, laissant entrevoir une stabilisation à la fin d'une semaine marquée par un regain d'incertitude autour de la Chine.

Les marchés asiatiques et européens semblent soulagés par la suspension, annoncée jeudi par Pékin, d'un mécanisme de coupe-circuit censé éviter un krach boursier mais qui, après avoir été utilisé à deux reprises dans la semaine, a été accusé d'exacerber la chute des marchés actions.

Parallèlement, la décision de la Banque populaire de Chine de raffermir le cours pivot du yuan pour la première fois en neuf jours devrait quelque peu apaiser les craintes d'une guerre des monnaies.

Vers 08h35 GMT, l'indice CAC 40 gagne 0,37% à 4.419,74 points à Paris, le Dax progresse de 0,57% à Francfort et le FTSE augmente de 0,67% à Londres.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro et le FTSEurofirst 300 affichent des gains respectifs de 0,41% et 0,51%.Aux valeurs, Tesco bondit de 4,7% et affiche la plus forte progression du FTSEurofirst 300 après un relèvement de recommandation de Barclays.

Toujours dans le secteur de la distribution, l'action Casino avance de 3,2% et figure parmi les principales hausses du Stoxx 600, portée elle aussi par un relèvement de recommandation de HSBC.

Particulièrement sensible aux évolutions de la situation en Chine, le compartiment des ressources de base progresse de 1,5% et figure parmi les principaux bénéficiaires du rebond des marchés, après avoir enregistré de lourdes pertes jeudi.

Au contraire, l'indice européen de l'énergie abandonne 0,25% et figure parmi les rares reculs sectoriels.

Malgré un rebond des cours du pétrole, de nombreux intervenants du marché craignent que ce répit ne soit que temporaire et les valeurs du secteur restent pénalisées par la persistance des inquiétudes sur la surabondance de l'offre et l'évolution de la demande en provenance de Chine, deuxième consommateur mondial de pétrole.

(Danilo Masoni; Myriam Rivet pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...