Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en légère hausseEurope : Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en légère hausse mardi, soutenues comme Wall Street et Tokyo par l'espoir d'un compromis provisoire permettant de rouvrir les services fédéraux et d'écarter la menace d'un défaut sur la dette.

Des sénateurs démocrates et républicains espèrent conclure très rapidement sur le budget et sur le plafond de la dette, faute de quoi les Etats-Unis se retrouveront jeudi, pour la première fois de leur histoire, en défaut de paiement.

Le projet de loi prolongerait le financement de l'Etat jusqu'au 15 janvier et permettrait au Trésor de subvenir à ses besoins au moins jusqu'à la mi-février 2014, selon une source proche des négociations.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,37% à 4.238,29 points dans les premiers échanges. À Francfort, le Dax prend 0,44% et a inscrit un nouveau record absolu à 8.779,64 points, et à Londres, le FTSE progresse de %. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 avance de 0,63%, soutenu par le secteur des ressources de base qui s'adjuge 1,7%.

Toutefois, les investisseurs restent sur la défensive tant qu'un accord, même provisoire, n'aura pas été voté au Congrès américain.

"C'est le premier signal clair indiquant qu'un accord n'est pas loin", commente Craig Erlam, analyste financier chez Alpari, dans une note. "Ceci dit, à voir la modestie des gains sur les marchés d'actions, il s'agit d'un optimisme prudent. Les investisseurs continuent à craindre un blocage des négociations, ce qui serait un désastre si près de l'échéance."

Dans ce contexte, les volumes de transactions ont nettement diminué sur l'ensemble des marchés financiers depuis deux semaines, ce qui devrait affecter les résultats des banques au quatrième trimestre.

Aux valeurs, Casino gagne 3,4% après avoir vu sa croissance organique s'accélérer au troisième trimestre.

En revanche, Nexans chute de 12,2%, plus forte baisse de l'indice SBF 120, le fabricant de câbles ayant annoncé un projet d'augmentation de capital de 284 millions d'euros et une restructuration de ses activités européennes passant par la suppression de 468 emplois.

A Londres, le groupe de luxe Burberry chute de 5,3% après avoir annoncé le départ prochain de sa directrice générale, Angela Ahrendts, recrutée par l'américain Apple.

L'action Rio Tinto soutient la tendance à Londres, avec un gain de 2,5%, à la suite du relèvement de son objectif de production de cuivre pour 2013, après de bonnes performances au troisième trimestre.

Le dollar se raffermit dans l'espoir d'un accord à Washington, ayant touché son plus haut niveau en deux semaines face au yen, à 98,71, tandis que l'euro se maintient autour de 1,3560 dollar.

Le Brent pâtit encore de l'apaisement des tensions entre l'Iran et l'Occident. Le ministre iranien des Affaires étrangères et négociateur en chef pour le nucléaire espère que son pays et ses interlocuteurs internationaux pourront s'entendre sur un plan permettant de sortir de l'impasse nucléaire lors des négociations qui reprennent ce mardi à Genève.

Outre le débat à Washington, les investisseurs seront attentifs aux quelques indicateurs au programme de ce mardi - dont l'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne et l'indice "Empire State" aux Etats-Unis - ainsi qu'aux résultats de sociétés, qui montent en puissance aux Etats-Unis.

Juliette Rouillon pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...