Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes ouvrent en léger repli

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en léger repli

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en léger repliEurope : Les Bourses européennes ouvrent en léger repli

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en léger repli vendredi, se remettant ainsi de leur forte baisse de la veille tandis que les valeurs refuge - Bunds, franc suisse, yen, or - s'affichaient en légère baisse après leurs gains importants engrangés jeudi.

À Paris, le CAC 40 perd 0,05% (-2,40 points) à 4.443,21 points vers 07h25 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,06% et à Londres, le FTSE abandonne 0,08%. L'indice EuroStoxx 50 recule de 0,2% et le FTSEurofirst 300 de 0,14%.

"Les marchés actions restent vulnérables car les anticipations en matière de croissance sont quelque peu trop élevées", a déclaré Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

L'indice regroupant les valeurs énergétiques européennes (+0,37%) affichait l'une des plus fortes hausses du secteur, porté par la bonne tenue des cours du brut.

Le compartiment automobile (+0,20%) semble profiter de l'annonce d'une nouvelle hausse des ventes de voitures neuves en Europe, Renault gagnant notamment 0,51%.

L'action Bouygues (+4,75%) affiche la deuxième plus forte hausse du Stoxx 600 après que des informations disant que le numéro un français des télécoms Orange menait des discussions avec son concurrent Bouygues Telecom portant entre autres sur l'opportunité d’un rapprochement capitalistique. Le titre Orange gagne de son côté 0,94%.

La plus forte hausse du Stoxx 600 est à mettre à l'actif d'Iliad (+5,88%), la maison mère de Free ayant dit jeudi avoir continué de gagner des parts de marché dans la téléphonie mobile au premier trimestre et franchi pour la première fois la barre symbolique du milliard d'euros de chiffre d'affaires.

Les cours du pétrole restent orientés à la hausse en raison des craintes de voir toute détérioration en Ukraine perturber l'offre. Le Brent, dont la progression a toutefois été limitée par le retour du brut libyen sur le marché, devrait afficher ainsi sa meilleure performance hebdomadaire depuis la mi-avril.

Les Etats-Unis et leurs alliés européens sont convenus jeudi à Londres que la Russie devrait subir des sanctions contre certains secteurs stratégiques de son économie si elle tente de perturber l'élection présidentielle prévue le 25 mai en Ukraine.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Nicolas Delame)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...