Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes ouvrent en hausse après la Fed

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en hausse après la Fed

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en forte hausse après la FedEurope : Les Bourses européennes ouvrent en forte hausse après la Fed

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse de plus de 1% jeudi, dopées comme l'ensemble des marchés dans le monde par la décision de la Fed, qui a pris la plupart des investisseurs à contre-pied, de ne pas toucher pour le moment à son programme d'injections massives de liquidités.

La Réserve fédérale américaine a annoncé mercredi qu'elle continuerait à racheter des obligations au rythme mensuel de 85 milliards de dollars, s'inquiétant des pressions que pourrait créer sur l'économie la nette hausse des coûts d'emprunt constatée ces derniers mois.

Le dollar et les rendements obligataires reculent sur la nouvelle, tandis que l'or et le pétrole sont favorisés par cette annonce de la Fed qui repousse dans le temps tout relèvement de taux et qui représente un élément de soutien important pour la croissance mondiale et la demande de matières premières.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 1,11% à 4.216,70 points vers 9h30, son plus haut niveau depuis septembre 2008, mois de la faillite de Lehman Brothers. À Francfort, le Dax avance de 1,15% et à Londres, le FTSE gagne 1,36%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 s'adjuge 1,26%, soutenu avant tout par les secteurs cycliques et les valeurs financières.

A Paris, ArcelorMittal (+4,1%) et Michelin (+3,6%) sont en tête des hausses du CAC, avec Lafarge (+2,2%).

EADS avance de 1,3% après l'annonce par Lufthansa qu'une grosse commande d'Airbus et de Boeing avait été placée. Selon une source proche du dossier, elle serait de 14 à 15 milliards de dollars.

Vivendi sous-performe (+0,5%). Le groupe a annoncé que la cession de l'essentiel de sa participation de 61,1% dans Activision Blizzard était retardée par la décision d'un juge américain.

Sur le marché obligataire, les futures sur emprunt d'Etat allemand à 10 ans (Bund) ont bondi et son rendement est passé sous le seuil des 2,0%, à 1,8%, alors que celui de l'emprunt américain à 10 ans s'est détendu de plus de 30 points de base depuis l'annonce de la Fed et s'inscrit à 2,68%.

"(La décision de la Fed) est une mesure de vive protestation contre le resserrement des conditions de crédit", estime Alan Ruskin, responsable de la stratégie internationale chez Deutsche Bank à New York.

Le dollar est a son plus bas depuis mi-février vis-à-vis d'un panier de devises et l'euro oscille autour d'un pic de sept mois à 1,3530 dollar.

L'or, instrument traditionnel de couverture de l'inflation, se traite à 1.371 dollars, en hausse de près de 70 dollars par rapport à mercredi matin, tandis que le Brent mer du Nord se hisse au-dessus des 111 dollars le baril.

Juliette Rouillon pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...