Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes ouvrent en baisse

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en baisse

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en baisseEurope : Les Bourses européennes ouvrent en baisse

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse vendredi, pénalisées par le regain de tension géopolitique sur deux fronts après la catastrophe aérienne qui a fait 298 morts en Ukraine et le lancement par l'armée israélienne d'une offensive terrestre dans la bande de Gaza.

Les séparatistes ukrainiens ont accepté de coopérer à l'enquête sur la destruction de l'avion de Malaysia Airlines qui s'est écrasé dans l'est du pays, a annoncé vendredi l'OSCE. Les Etats-Unis estiment que le Boeing 777 a probablement été abattu par un missile sol-air, tandis que Kiev et les séparatistes pro-russes se renvoient la responsabilité de la catastrophe.

À la Bourse de Paris, le CAC 40 cède 0,21% (8,88 points) à 4.307,24 points à 07h35 GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,58% et à Londres, le FTSE perd 0,53%. L'indice EuroStoxx 50 abandonne 0,28% et le FTSEurofirst 300 0,43%.

La Bourse de Tokyo a perdu 1,01% et à Wall Street, l'indice S&P-500 a fini jeudi en repli de 1,18%, sa plus forte baisse depuis avril, le repli du marché s'étant amplifié dans la dernière heure de transactions après l'annonce par le gouvernement israélien du lancement d'une offensive terrestre à Gaza.

Certains intervenants estiment néanmoins que le repli des marchés actions pourrait être limité.

"Les marchés asiatiques sont au-dessus de leurs plus bas et les futures sur indices américains semblent effacer une partie de leurs pertes, la baisse initiale pourrait donc être de courte durée", explique Jonathan Sudaria, de Capital Spreads, dans une note.

Dans le secteur du transport aérien, Air France-KLM recule de 1,44%, Lufthansa de 0,62% tandis que l'indice Stoxx 600 des transports et des loisirs abandonne 0,64%. Celui de l'automobile affiche l'une des plus fortes baisses sectorielles, de près de 1,2%.

Parmi les valeurs ayant publié leurs résultats avant l'ouverture, Hermès cède 3% après l'annonce d'un ralentissement de sa croissance organique au deuxième trimestre.

Le constructeur de poids lourds Volvo perd quant à lui près de 4,6%, la plus forte baisse du FTSEurofirst 300, conséquence de la lenteur de la reprise du marché européen.

A la hausse, Ericsson bondit de plus de 8% à Stockholm après des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le suédois, numéro un mondial des équipements de réseaux mobiles, entraîne dans son sillage Alcatel-Lucent, qui prend près de 3%, plus forte hausse du CAC.

Du côté des valeurs refuges, les emprunts d'Etat américains sont recherchés en Asie, le rendement à 10 ans évoluant sous 2,5% après avoir touché jeudi un plus bas de sept semaines à 2,441%.

Le dollar reprend un peu de terrain face au yen contre lequel il avait perdu près de 0,5% jeudi, sa plus forte baisse en une séance depuis début avril.

L'euro, qui a cédé environ 0,9% face à la devise japonaise depuis le début de la semaine, regagne quant à lui 0,15%.

Sur les marchés de matières premières, le pétrole bénéficie des tensions liées à la Russie, le Brent revenant à plus de 108 dollars le baril et le brut léger américain non loin de 104 dollars.

(Lisa Twaronite; Marc Angrand pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...