Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes ouvrent en baisse

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en baisse

Europe : ** LE POINT SUR LES MARCHÉS à l'ouverture des Bourses en Europe **Europe : ** LE POINT SUR LES MARCHÉS à l'ouverture des Bourses en Europe **

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en baisse lundi, victimes de prises de profits après les nouveaux records atteints la semaine dernière, malgré un rebond de l'activité industrielle en Chine, tanids que le pétrole est au-dessus des 115 dollars le baril dans un contexte d'intensification des combats en Irak.

L'annonce à l'ouverture d'un nouveau recul de l'activité dans le secteur privé français et celle d'une décélération de la croissance en Allemagne, selon les premières estimations "flash" des indices Markit des directeurs d'achats, encouragent les prises de bénéfices.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,52% à 4.517,77 points vers 7h25 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,68% et à Londres, le FTSE recule de 0,41%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,51% et le FTSEurofirst 300 0,45%.

En Chine, l'activité du secteur manufacturier a été en expansion en juin pour la première fois en six mois, grâce aux nouvelles commandes, selon l'indice PMI des directeurs d'achat d'HSBC en première estimation.

"L'amélioration de ce mois-ci (en Chine) tend à confirmer que le mini-programme de stimulation de l'économie des autorités chinoises commence à s'infiltrer dans l'économie réelle", note Qu Hongbin, spécialiste de l'économie chinoise chez HSBC, en référence à une série de mesures récemment annoncées par l'Etat. "Nous nous attendons à ce que les responsables politiques poursuivent leur politique accommodante jusqu'à ce que la reprise s'installe", ajoute-t-il.

En Europe, l'indice des ressources de base, seul indice sectoriel à être dans le vert (+0,8%), profite de ces bons chiffres d'activité chinois.

Aux valeurs, Alstom gagne 1%, plus forte hausse du CAC 40, après avoir validé l'offre de General Electric.

Bouygues cède 0,25% après avoir accordé à l'Etat une option d'achat sur 20% du capital d'Alstom, exerçable à partir de 35 euros, dans le cadre de l'opération avec GE.

BNP Paribas, soupçonnée d'avoir traité avec des pays faisant l'objet de sanctions des Etats-Unis, perd 0,8% à la suite d'une information, de source proche du dossier, selon laquelle la banque devrait verser 8 à 9 milliards de dollars (5,9 à 6,6 milliards d'euros) aux autorités américaines.

Sur le marché des changes, le dollar et l'euro sont relativement stables, tandis que le dollar australien fait un bond en avant après l'indicateur HSBC sur la Chine et que le dollar canadien atteint un pic de cinq mois, poursuivant sa hausse de vendredi, une inflation supérieure aux attentes et de bons chiffres de ventes au détail étant susceptible de remettre en question la politique accommodante de la banque centrale canadienne.

Le pétrole se traite à 115,40 dollars le baril, près de ses pics de neuf mois, alors que des combattants sunnites emmenés par l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) se sont emparés dimanche de trois localités dans la province d'Anbar, dans l'ouest de l'Irak.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...