Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes ouvrent en baisse

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en baisse

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en baisseEurope : Les Bourses européennes ouvrent en baisse

(Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en petite baisse lundi, dans des marchés prudents qui anticipent un ralentissement des injections de liquidités de la Réserve fédérale américaine après les bons chiffres de l'emploi publiés vendredi.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300, qui reste sur quatre semaines de hausse et a engrangé 14% depuis le début de l'année, abandonne 0,16 point ou 0,01% à 1.295,01 points après un quart d'heures d'échanges, tandis que l'EuroStoxx 50 cède 0,15%.

Le CAC 40 laisse 0,08% à 4.257,05 points à Paris, le Dax-30 0,10% à Francfort et le FTSE 0,04% à Londres, mais le marché suisse surperforme avec un gain de 0,38%.

L'indice PSI 20 de la Bourse de Lisbonne, en hausse de 0,32%, se distingue aussi alors que Moody's a rehaussé vendredi de "négative" à "stable" la perspective de sa note du Portugal, évoquant notamment l'amélioration de la situation budgétaire du pays.

Les bons chiffres du chômage publiés en fin de semaine aux Etats-Unis ont fait grimper Wall Street vendredi et Tokyo lundi, mais ils risquent d'inciter la Fed à réduire plus tôt que prévu ses rachats d'actifs qui ont alimenté la hausse des marchés boursiers tout au long de l'année.

La prudence restera de mise alors que doivent s'exprimer dans la semaine plusieurs responsables de la banque centrale, dont sa vice-présidente Janet Yellen, pressentie pour succéder au président Ben Bernanke en janvier, qui sera auditionnée jeudi devant la commission bancaire du Sénat.

L'accélération de l'inflation en Chine en octobre, à son niveau le plus élevé depuis huit mois, renforce également ce sentiment de prudence en faisant craindre un resserrement monétaire.

Aucun indicateur n'est au programme de la séance et la journée est fériée aux Etats-Unis et en France, où les Bourses fonctionnent toutefois normalement.

Parmi les valeurs en vue, les pharmaceutiques Grifols et Shire progressent de respectivement 2,7% et 1,6% après l'annonce d'acquisitions.

Deutsche Telekom (-2,25%) et L'Oréal (-1,25%) accusent les deux plus fortes baisses de l'EuroStoxx 50.

A Londres, l'assureur britannique RSA plonge de 17% après l'annonce de la suspension de trois dirigeants de sa filiale irlandaise, sur laquelle il a ouvert une enquête interne. Citigroup et Credit Suisse ont abaissé leur recommandation sur le titre.

Le groupe de télévision payante BSkyB, en baisse de près de 8%, est également malmené après avoir perdu les droits de retransmission de la Ligue des champions à partir de 2015 au profit de BT.

Les 204.000 créations d'emplois aux Etats-Unis en octobre, presque le double des anticipations, font reculer l'or à des plus bas de trois semaines et continuent de bénéficier au dollar qui se maintient près d'un plus haut de deux mois face à un panier de grandes devises. L'euro est à 1,3370 dollar vers 7h15 GMT.

Les cours du pétrole sont quant à eux en légère hausse à 105,35 dollars (+0,22%) après l'échec des négociations de Genève sur le programme nucléaire iranien, alors que le Brent avait touché vendredi un plus bas de quatre mois dans l'anticipation d'un accord.

Véronique Tison pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...