Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes ouvrent dans le rouge

Europe : Les Bourses européennes ouvrent dans le rouge

Europe : Les Bourses européennes ouvrent dans le rougeEurope : Les Bourses européennes ouvrent dans le rouge

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse jeudi, après l'annonce de statistiques économiques jugées décevantes et la publication des "minutes" de la Réserve fédérale américaine, qui laissent supposer un début de dénouement de la politique d'assouplissement quantitatif (QE) dans les mois qui viennent.

Les marchés actions sont également plombés par des chiffres montrant que l'activité dans le secteur privé s'est contractée en France au mois de novembre, faisant craindre une rechute en récession de la deuxième économie de la zone euro.

De son côté, l'Allemagne semble au contraire connaître une accélération de la croissance de son secteur privé.

Par ailleurs, le secteur manufacturier chinois a vu sa croissance décélérer en novembre, sous le coup notamment d'une baisse des nouvelles commandes à l'exportation.

À Paris, le CAC 40 perd 0,92% (-39,20 points) à 4.229,17 points vers 09h20. À Francfort, le Dax cède 0,74% et à Londres, le FTSE abandonne 0,42%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 recule de 0,86%.

Selon le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed, plusieurs de ses responsables ont le sentiment qu'elle pourrait retirer progressivement son soutien à l'économie lors d'une des toutes prochaines réunions, si toutefois le contexte économique le justifie.

L'attention des analystes se portera par conséquent sur les chiffres de l'emploi du mois de novembre et "la question sera alors de savoir si oui ou non de bons chiffres économiques suffiront à annuler l'impact d'une diminution du quantitative easing (QE)", selon Stan Shamu, stratège chez IG market.

Aux valeurs, EADS perd 2,11%, plus forte baisse du CAC 40. L'agence de presse allemande DPA a rapporté mercredi, citant des "sources informées", que le groupe souhaitait supprimer jusqu'à 20% des quelque 40.000 postes de sa division nouvellement créée Airbus Defence & Space.

Par ailleurs, UBS a retiré la valeur d'une liste de valeurs recommandées.

La publication des "minutes" de la Fed a fait grimper le dollar qui a atteint en séance un plus haut de quatre mois face à la monnaie japonaise à 100,83 yens. L'euro accentue son repli face au billet vert et évolue autour de 1,3408 dollar.

Après avoir atteint un plus haut de deux mois dans la foulée de l'annonce des "minutes", les rendements des Treasuries se détendent légèrement, tandis que celui des Bunds progresse et évolue autour de 1,76%.

Les marchés pétroliers restent orientés à la baisse, dans le contexte d'un possible dénouement du QE de la Fed et après les chiffres jugés décevants de la production manufacturière chinoise. Le Brent reste proche des 108 dollars.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...