Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes ouvrent dans le rouge

Europe : Les Bourses européennes ouvrent dans le rouge

Europe : Les Bourses européennes ouvrent dans le rougeEurope : Les Bourses européennes ouvrent dans le rouge

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en baisse mercredi, après un rebond de deux jours, certains investisseurs étant rattrapés par la crainte d'un ralentissement du programme de rachats d'actifs de la Réserve fédérale après des indicateurs américains très encourageants publiés la veille.

La confiance du consommateur américain a atteint en mai son plus haut niveau depuis plus de cinq ans, tandis que les prix de l'immobilier ont accéléré en mars à un rythme sans précédent depuis près de sept ans.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,68% à 4.023,01 points 9h15 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,62% et à Londres, le FTSE abandonne 0,8%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 se replie de 0,67% à 2.816,88 points. Selon l'analyste technique de Commerzbank, il devrait rencontrer son premier support à 2.740 points, avant le seuil important de 2.690.

Philippe Gijsels, responsable de la recherche chez BNP Paribas Fortis Global Markets à Bruxelles, note que si les inquiétudes autour des rachats de la Fed déclenchent quelques prises de profits, la tendance devrait néanmoins rester positive sur les marchés d'actions.

"Nous nous attendons toujours à une poursuite du 'rally': l'économie américaine se redresse, les politiques monétaires vont rester accommodantes et il n'y a pas beaucoup d'alternatives aux actions", dit-il. "Dans un tel environnement, le pari sur les cycliques devrait être gagnant."

Aux valeurs, Peugeot recule de 3% à la suite d'une information de La Tribune.fr selon laquelle le groupe envisagerait une augmentation de capital. Un porte-parole de PSA s'est refusé à tout commentaire sur ce qu'il estime être "une nouvelle rumeur".

Daimler (-1,4%) accuse l'une des plus fortes baisses de l'EuroStoxx 50. Le groupe rappelle 6.000 Mercedes-Benz Classe-A en raison d'un problème d'airbag sur le siège passager.

Sur le marché des changes, le yen reprend des couleurs face au dollar, autour de 101,70, dans un marché très volatil, pris entre les bons indicateurs américains et le retour des craintes d'une décélération du programme de soutien à la croissance de la Fed.

L'euro reprend un peu de terrain, autour de 1,2875 dollar, après un léger recul la veille.

Le baril de Brent retombe de 0,4%, sous la barre des 104 dollars, après avoir été soutenu la veille par les bons chiffres américains et la montée des tensions aux Moyen-Orient.

Sur le marché obligataire, les futures sur Bund allemand accentuent leurs pertes de la veille dans le sillage des Treasuries américains. Les rendements des Treasuries ont bondi mardi à leur niveau le plus élevé en plus d'un an, une adjudication de notes à deux ans médiocre laissant penser que les investisseurs se posent des questions sur l'engagement de la Fed à poursuivre au même rythme son programme d'assouplissement quantitatif.

Les investisseurs seront attentifs aux chiffres de l'emploi et l'inflation en Allemagne ce matin, puis aux recommandations de la Commission européenne aux Etats membres cet après-midi.

Juliette Rouillon pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...