Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes ont terminé en légère hausse

Europe : Les Bourses européennes ont terminé en légère hausse

Europe : Les Bourses européennes ont terminé en légère hausseEurope : Les Bourses européennes ont terminé en légère hausse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé vendredi en légère hausse, affichant des performances positives sur l'ensemble du mois d'août.

Un ralentissement conforme aux attentes de l'inflation au sein de la zone euro en août, qui a éloigné la perspective d'un nouvel assouplissement monétaire par la Banque centrale européenne (BCE) la semaine prochaine, ainsi que la persistance des tensions en Ukraine, ont toutefois pesé sur la tendance.

Comme attendu, les prix à la consommation au sein de la zone euro ont augmenté de 0,3% en rythme annuel en août, à un plus bas depuis octobre 2009, selon Eurostat.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 0,34% (15 points) à 4.381,04 points. Le Footsie britannique a gagné 0,2% et le Dax allemand 0,08%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 avance de 0,26% et le FTSEurofirst 300 a pris 0,33%.

Le CAC a gagné 3,02% sur la semaine et 3,18% sur le mois d'août et l'EuroStoxx 50 a progressé de, respectivement, 2,39% et 1,83%.

Dans le même temps, Wall Street est bien orientée. Le recul inattendu de 0,1% des dépenses de consommation des ménages au mois de juillet ayant été compensé par deux autres indicateurs ressortis au-dessus des attentes.

L'indice PMI sur l'activité manufacturière dans la région de Chicago pour le mois d'août a en effet rebondi nettement plus que prévu tout comme l'indice définitif Thomson Reuters/Université du Michigan sur la confiance des consommateurs.

La devise américaine a bénéficié de ces signaux positifs pour la poursuite de la reprise de l'économie américaine, son indice contre un panier de devise progressant de 0,20% tandis qu'euro tombé sous le seuil de 1,3150 dollar.

Aux valeurs, le britannique Tesco a terminé en baisse de 6,64% après un nouvel avertissement sur résultats, entraînant l'indice sectoriel de la distribution dans son sillage (-1,05%).

Au lendemain de l'annonce de l'ouverture de négociations exclusives avec l'espagnol Telefonica pour lui céder sa filiale brésilienne GVT et d'un résultat semestriel en hausse de 85% grâce aux cessions d'actifs, Vivendi a reculé de 2% et affiche la deuxième plus forte baisse du CAC.

Havas qui a publié en avance ses résultats semestriels et annoncé une nette accélération de sa croissance au deuxième trimestre prend 2,86%.

Sur le marché du pétrole, le cours du baril de Brent de la Mer du Nord s'est rapproché des 103 dollars en raison des tensions en Ukraine. Le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk, a annoncé que son gouvernement allait demander au parlement de lancer les procédures d'adhésion de l'Ukraine à l'Otan.

Cette initiative, qui devrait être très mal accueillie à Moscou, intervient au lendemain des accusations de participation ouverte au conflit lancées par Kiev contre la Russie.

(Marc Joanny, édité par Juliette Rouillon)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...