Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes ont terminé en hausse

Europe : Les Bourses européennes ont terminé en hausse

Europe : Les Bourses européennes ont terminé en hausseEurope : Les Bourses européennes ont terminé en hausse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé en hausse mercredi, à l'exception de celle de Zurich, soutenues par les déclarations de Ben Bernanke qui a dit que la Fed ferait preuve de flexibilité dans la fixation du calendrier de démantèlement de son plan de soutien à la croissance.

Le président de la Fed a dit qu'il prévoyait toujours de commencer à diminuer le rythme de ses rachats d'actifs dans le courant de l'année, tout en laissant ouverte la possibilité de modifier ses plans, dans un sens comme dans l'autre en fonction des perspectives économiques du pays.

Après une matinée dans le rouge sur l'ensemble des marchés européens, l'indice CAC 40 à Paris a terminé en hausse de 0,55% à 3.872,02 points. Le Footsie britannique a pris 0,24% et le Dax allemand 0,65%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a progressé de 0,61%.

Les valeurs liées aux ressources naturelles s'inscrivent en forte hausse. Les géants miniers BHP Billiton (+1,97%) et Rio Tinto (+1,11%) ont annoncé ces deux derniers jours une hausse de leur production de minerai de fer, malgré la baisse de la demande chinoise.

Parmi les baisses les plus importantes, L'Oréal a perdu 0,62% après l'annonce de ventes inférieures aux attentes tandis qu'Air France-KLM a chuté de 3,8% après des notes d'analystes soulignant les incertitudes entourant l'avenir de la compagnie aérienne . Solvay a bondi de 3,32% après un avis d'analyste.

L'indice bancaire en Europe a progressé de 0,9% à la suite de résultats meilleurs que prévu de Bank of America (+2,22%).

Le dollar se renforce face à l'euro et au yen après être tombé à un plus bas de trois semaines dans la foulée des déclarations de Ben Bernanke.

Sur les marchés obligataires, les rendements des obligations du Trésor américain ont reculé en séance à 2,47%, un plus bas depuis le 2 juillet, en réaction à ces propos, contre 2,55% juste avant le discours.

Les futures sur le Bund allemand se sont retourné à la hausse, alors qu'elles perdaient du terrain en matinée en réaction à l'annonce d'un vote unanime du comité de politique monétaire de la Banque d'Angleterre contre une reprise des rachats d'actifs, qui a surpris les investisseurs.

Le Brent progresse de 0,36%, se maintenant autour de ses plus hauts de trois mois et demi, au-dessus des 108,50 dollars le baril.

"Les traders hésiteront à prendre de nouvelles positions: ils se sont brûlé les ailes dans les deux sens", dit Ben Le Brun, analyste chez OptionsXpress.

Juliette Rouillon pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...