Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes ont ouvert sans grand changement

Europe : Les Bourses européennes ont ouvert sans grand changement

Europe : Les Bourses européennes ont ouvert sans grand changementEurope : Les Bourses européennes ont ouvert sans grand changement

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert sans grand changement mercredi, dans des marchés largement focalisés sur une série de résultats trimestriels, notamment en France, qui permettent aux investisseurs de se faire une meilleure idée de l'impact des récentes perturbations des économies des pays émergents.

PSA Peugeot Citroën s'envole de près de 6% après la confirmation de son projet d'augmentation de capital de trois milliards d'euros avec le chinois Dongfeng et l'Etat français afin d'accélérer la transformation du groupe, qui a fini à nouveau dans le rouge en 2013.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,11% à 4.335,69 points vers 8h28 GMT. À Francfort, le Dax est stable (+0,03%), à Londres, le FTSE grignote 0,07%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 est également étale avec une très petite perte de 0,04%.

L'indice MSCI mondial et celui des marchés émergents sont également tous deux quasiment stables.

Outre PSA, BAE Systems se distingue avec un gain de 3,4% après avoir enfin conclu un accord définitif sur les prix dans le cadre de son contrat d'avions de combat avec l'Arabie saoudite qui remonte à 2007.

Carlsberg prend 4,5% après avoir relevé son dividende de 33% à la faveur de résultats meilleurs que prévu au quatrième trimestre.

L'annonce par le Crédit agricole que sa structure cotée a renoué avec un bénéfice en 2013 a été bien reçue par les investisseurs.

Lafarge gagne 2,7%. Le cimentier s'attend à une stabilisation des marchés européens et voit des signes de reprise en Espagne.

Côté baisses, Clariant cède 2,1% et Atos 2,6% après leurs résultats. et

Les valeurs européennes ont été récemment été soutenues par des résultats trimestriels relativement bons, 58% des sociétés qui ont déjà publié ayant fait mieux ou aussi bien que prévu, selon les données de Thomson Reuters Starmine.

Sur le marché obligataire, les futures sur obligations italiennes ont ouvert en nette progression, avec un rendement du 10 ans en baisse à 3,544% contre 3,564% la veille, alors que le président du Conseil Matteo Renzi a entamé mardi des consultations en vue de former un nouveau gouvernement avec l'objectif d'avoir une administration en place d'ici le week-end.

Sur le marché des changes, l'euro se stabilise autour de 1,3757 dollar après avoir atteint un pic de sept semaines contre le dollar, à 1,3773, la devise américaine étant affectée par de mauvais indicateurs économiques.

Le pétrole recule après ses gains de la veille. Le contrat mars sur le Brent cède 0,3% après avoir fini a pris 1,32% à 110,62 dollars le baril mardi.

Les investisseurs seront attentifs au compte rendu de la dernière réunion monétaire de la Fed et suivront une série de statistiques aux Etats-Unis, dans un contexte d'inquiétude sur la vigueur de la reprise outre-Atlantique.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...