Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes irrégulières à l'ouverture

Europe : Les Bourses européennes irrégulières à l'ouverture

Europe : Les Bourses européennes irrégulières à l'ouvertureEurope : Les Bourses européennes irrégulières à l'ouverture

PARIS (Reuters) - Après une ouverture en baisse dans la foulée de deux séances de repli consécutives, les principales Bourses européennes évoluent de manière irrégulière jeudi dans les premiers échanges, sur fond de déprime des prix des ressources de base et d'inquiétudes pour la croissance mondiale.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne vers 08h25 GMT 4,70 points, soit 0,1%, à 4.642,15. À Francfort, le Dax avance de 0,04% mais à Londres, le FTSE cède 0,0,8%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro et le FTSEurofirst 300 se replient chacun d'environ 0,1%.

L'Eurofirst 300 a abandonné mercredi 0,5%, clôturant au plus bas depuis fin octobre. Il a perdu 2,2% sur les deux dernières séances et abandonné plus de 6% depuis le début du mois.

Les cours du pétrole se stabilisent mais restent proches de creux de sept ans touchés en début de semaine et les cours des matières premières demeurent sous pression.

Dans ce contexte, Glencore a annoncé jeudi avoir révisé à la hausse son objectif en matière d'endettement tout en taillant encore dans ses dépenses d'investissement. Le géant minier prend 5,4% dans les premiers échanges à Londres.

Toujours contre la tendance, le titre Syngenta progresse de plus de 5% à la Bourse de Zurich, porté par un article de presse évoquant une offre améliorée de China National Chemical Corp (ChemChina) sur le groupe d'agrochimie suisse.

A Paris, AccorHotels perd 2,6%. Les investisseurs jugent trop chère et peu prometteuse son acquisition du groupe hôtelier FRHI Holdings pour 2,64 milliards d'euros, expliquent des traders.

A la baisse également, Scor recule de près de 6%. Scompo Japan Nipponkoa renonce à son projet de monter à 15% dans le capital du réassureur et pourrait vendre les actions qu'il détient déjà, rapporte le journal Nikkei.

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 1,32%, tombant à un creux de cinq semaines, notamment pénalisée par un soudain renchérissement du yen par rapport au dollar.

La Bourse de New York a terminé mercredi dans le rouge, un nouveau recul du pétrole ayant fait tomber l'indice phare Standard & Poor's-500 sous un seuil technique important à une semaine de la réunion monétaire de la Réserve fédérale.

Les investisseurs américains sont pratiquement certains que la Fed relèvera ses taux d'intérêt le 16 décembre, pour la première fois depuis près de 10 ans. Ils analyseront tout de même le chiffre des inscriptions au chômage la semaine dernière aux Etats-Unis, attendu pour 13h30 GMT.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...