Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes indécises dans les premiers échanges

Europe : Les Bourses européennes indécises dans les premiers échanges

Europe : Les Bourses européennes indécises dans les premiers échangesEurope : Les Bourses européennes indécises dans les premiers échanges

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert sans réelle tendance mercredi, après le fort repli de la séance précédente, les investisseurs restant prudents dans la perspective d'une diminution prochaine des achats de dette par la Fed américaine.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,21% (+8,64 points) à 4.037,57 points vers 09h15. À Francfort, le Dax cède 0,16% et à Londres, le FTSE 0,41%.

L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 progresse de 0,02%.

Les investisseurs seront attentifs à la publication du compte rendu (minutes) de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed, attendue à 18h00 GMT.

Du côté des valeurs, Heineken cède 3,57% dans les premiers échanges, deuxième plus fort repli de l'EuroFirst300, malgré l'annonce de résultats semestriels légèrement supérieurs aux attentes.

À rebours de la tendance, Veolia Environnement gagne 3,83%, plus forte hausse de l'indice parisien, Morgan Stanley ayant relevé son conseil sur la valeur de "pondération en ligne" à "surpondérer" ainsi que son objectif de cours.

KPN progresse de 2,51%, America Movil ayant annoncé mercredi avoir mis en place le financement nécessaire au rachat du solde de 70% de l'opérateur télécoms néerlandais pour 7,2 milliards d'euros.

Sur le marché des changes, les perspectives d'une baisse des injections de liquidités de la Fed fait progresser la monnaie américaine, qui gagne 0,16% face au yen et 0,17% face à l'euro autour de 1,3396 dollar, après avoir touché mardi un plus bas de six mois face à la monnaie européenne.

Sur le marché obligataire, les rendements des emprunts d'Etat américains sont stables autour de 2,82%, après avoir atteint un plus haut de deux ans à 2,90% lundi.

Les rendements des obligations à dix ans de l'Etat grec se détendent légèrement après un plus haut de trois semaines mardi à 10,066%, provoqué par les déclarations du ministre allemand des Finances, au sujet d'un troisième plan d'aide international.

Les marchés pétroliers restent orientés en léger repli avant la publication de la Fed, mais cette baisse reste toutefois limitée en raison des tensions en Egypte et la baisse des exportations libyennes. Le Brent cède 0,53% à 109,57 dollars le baril.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...