Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes finissent en hausse d'environ 1%

Europe : Les Bourses européennes finissent en hausse d'environ 1%

Europe : Les Bourses européennes finissent en hausse d'environ 1%Europe : Les Bourses européennes finissent en hausse d'environ 1%

PARIS/MILAN (Reuters) - Les Bourses européennes ont fini en hausse d'environ 1% mercredi, la progression des valeurs de l'énergie dans le sillage du pétrole ayant eu un effet d'accélérateur dans l'après-midi dans un marché prudent avant l'annonce de la décision de la Réserve fédérale à l'issue de sa réunion de politique monétaire.

Le communiqué de la Fed sera publié à 18h00 GMT et la majorité des économistes interrogés par Reuters s'attendent à ce qu'elle prolonge le statu quo sur les taux. Les investisseurs étudieront cependant de près le communiqué, en quête d'indications sur la date à laquelle la banque se décidera à agir.

La Fed pourrait avoir du mal à convaincre les investisseurs qu'elle peut commencer à normaliser sa politique monétaire cette année alors que la reprise semble patiner aux Etats-Unis et que l'économie mondiale reste fragile.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 0,9% (43,51 points) à 4.890,58 points. Le Footsie britannique a progressé de 1,14% et le Dax allemand a avancé de 1,31%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a gagné 1,19% et le FTSEurofirst 300 a pris 1,02%.

A la clôture en Europe, les grands indices américains prenaient 0,34% à 0,73%, soutenus entre autres par les résultats d'Apple, qui prend près de 3%.

L'indice européen des valeurs liées à l'énergie a fini en tête des hausses sectorielles, avec un gain de 1,78%, tandis que le baril de pétrole brut gagne plus de deux dollars à la suite d'une importante opération de trading algorithmique et de l'annonce de stocks de pétrole aux Etats-Unis plus faibles que prévu.

GlaxoSmithKline a pris a 3,88% et entraîné l'indice sectoriel de la pharmacie (+1,78%), à la suite de la publication d'un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes.

Volkswagen a gagné 3,99%, meilleure performance de l'indice EuroStoxx 50, malgré l'annonce de sa première perte trimestrielle depuis au moins 15 ans et la révision en baisse ses objectifs annuels. Les traders ont été soulagés de constater que le scandale des tests anti-pollution n'avait pas eu de répercussions plus lourdes encore sur les comptes du groupe automobile.

En revanche, Les titres de Numericable-SFR et de sa maison mère Altice se sont repliés de 3,92% et 9,74% respectivement après des résultats jugés décevants.

Lloyds, affecté par des résultats trimestriels inférieurs au consensus et une nouvelle provision de 500 millions de livres, a cédé 4,39%, deuxième perte de l'Eurofirst 300.

Fiat Chrysler (FCA) a perdu 2,18% à Milan, malgré des résultats meilleurs que prévu, affecté par l'annonce d'une provision inattendue de 602 millions d'euros pour d'éventuels rappels de voitures aux Etats-Unis.

Un quart des entreprises composant l'indice Stoxx Europe 600 a publié ses comptes trimestriels et, pour l'instant, 59% d'entre elles ont atteint ou dépassé le consensus, selon des données de Thomson Reuters Starmine.

Le dollar perd du terrain, les cambistes étant de plus en plus convaincus que la Fed de relèvement par ses taux aujourd'hui, ni même en décembre.

(Danilo Masoni et Alistair Smout, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...