Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes finissent dans le vert avec la BCE

Europe : Les Bourses européennes finissent dans le vert avec la BCE

Europe : Les Bourses européennes finissent dans le vert avec la BCEEurope : Les Bourses européennes finissent dans le vert avec la BCE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé jeudi en forte hausse et l'euro est repassé sous 1,12 dollar à la suite des déclarations jugées rassurantes du président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, sur la volonté de l'institution de Francfort de continuer à soutenir la croissance en zone euro.

La BCE a laissé ses taux et son programme d'achats d'actifs inchangés mais Mario Draghi a promis qu'elle débattrait en décembre de l'opportunité d'agir davantage pour soutenir les prix et l'activité.

La décision du Conseil des gouverneurs de maintenir les taux à leurs plus bas niveaux historiques était largement anticipée par les investisseurs.

Ceux-ci ont en revanche été surpris par les propos du président de la BCE annonçant que le Conseil avait débattu jeudi de l'opportunité d'une baisse du taux de la facilité de dépôt de la banque, qui est déjà négatif.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 2,28% (107,08 points) à 4.802,18 points et le Dax allemand a pris 2,48%.

Le Footsie britannique, moins sensible que les indices de la zone euro aux propos de Mario Draghi, n'a gagné que 0,44%.

L'indice EuroStoxx 50 a avancé de 2,47% et le FTSEurofirst 300 2,13%.

A la clôture en Europe, les grands indices américains affichaient également des gains substantiels, de 1,45% à 1,63%.

"Les commentaires de Draghi signifient une poursuite du soutien aux actions de la part de la BCE", dit Lex Van Dam du fonds spéculatif Hampstead Capital.

Aux valeurs, Orange a fait un bond de 7,54%, meilleure performance de l'EuroStoxx 50, après la publication d'un chiffre d'affaires et d'un excédent brut d'exploitation en hausse pour la première fois depuis 2009 et un relèvement de son objectif d'Ebitda annuel.

La société danoise de biotechnologie Novozymes, numéro un mondial des enzymes, a bondi de 10,81%, plus forte hausse de l'EuroFirst 300.

Le géant suisse de la pharmacie Roche a progressé de 2,92% après avoir relevé sa prévision de croissance de ses ventes pour 2015.

A la baisse, Publicis a chuté de 7,03%, de loin la plus forte baisse du CAC. Le groupe publicitaire a fait état d'une croissance organique particulièrement faible au troisième trimestre et a revu à la baisse sa prévision de croissance organique sur l'année.

Credit Suisse a perdu 1,5% au lendemain de l'annonce d'un durcissement des règles en matière de fonds propres en Suisse.

Sur le marché des changes, l'euro perdait plus de 1,5% à 1,1159 dollars au moment de la clôture, tandis que le marché obligataire, le rendement des obligations allemandes à 10 ans reculait de huit points de base à 0,49%.

(Sudip Kar-Gupta, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...