Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes en recul à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes en recul à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes en recul à la mi-séanceEurope : Les Bourses européennes en recul à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes perdent du terrain à mi-séance, cédant aux prises de bénéfice après leur progression des derniers jours, mais Wall Street est attendue en légère hausse.

Vers 10h45 GMT, l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 cédait 0,51% et l'EuroStoxx 50 0,6%. À Paris, le CAC 40 abandonnait 0,57% à 3.746,04 points. À Francfort, le Dax perdait 0,97% et à Londres, le FTSE reculait de 0,44%.

Principal contributeur à la baisse du FTSEurofirst 300, le groupe de services de santé Fresenius chutait de près de 10% dans d'importants volumes après la proposition des autorités américaines d'assurance santé de réduire davantage qu'anticipé les remboursements aux centres de dialyse aux Etats-Unis, une activité qui génère 30% environ du chiffre d'affaires du groupe.

À Paris, Danone abandonne 1,6% en réaction à l'annonce de l'ouverture d'une enquête antitrust sur le marché chinois du lait infantile.

Plus généralement, les marchés européens pourraient évoluer dans une fourchette étroite d'ici la fin de la semaine en attendant la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi et les chiffres de l'emploi américain vendredi.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en légère hausse.

Sur le marché des changes, le dollar gagne un peu de terrain face à un panier de devises de référence et il a notamment atteint un plus haut de quatre semaines contre le yen. Certains cambistes estiment que les chiffres de l'emploi de vendredi pourraient conforter le scénario d'un prochain début de retrait des mesures de soutien de la Fed, une perspective favorable au billet vert.

"L'ISM américain est un peu meilleur qu'attendu, ce qui renforce les anticipations d'une réduction progressive du QE mais il n'est pas assez élevé pour que ces anticipations soient beaucoup avancées", explique Niels Christensen, stratège devises de Nordea.

Sur le marché obligataire, globalement stable, les rendements des emprunts d'Etat portugais et espagnols sont à la hausse au lendemain de la démission surprise du ministre portugais des Finances. La Bourse de Lisbonne cède quant à elle 0,9%.

Le pétrole, lui, est soutenu pour la deuxième séance d'affilée par les tensions politiques en Egypte et l'annonce d'une baisse d'un tiers de la production libyenne, liée à des troubles sociaux.

Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...