Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes en légère baisse vers la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes en légère baisse vers la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes en légère baisse vers la mi-séanceEurope : Les Bourses européennes en légère baisse vers la mi-séance

PARIS (Reuters) - A l'exception de Londres, les Bourses européennes étaient orientées en légère baisse mercredi vers la mi-séance, marquant une pause dans leur élan haussier dans un contexte d'inquiétudes renouvelées sur la Grèce, tandis que Wall Street, qui évolue à des niveaux record depuis quelques jours, est attendue en hausse infime.

À Paris, le CAC 40 cède 0,14% (-7,02 points) à 5.110,28 points vers 12h50. À Francfort, le Dax cède 0,12% mais, à Londres, le FTSE avance de 0,18% à la faveur de la bonne tenue du compartiment des matières premières.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 prend 0,17% mais l'EuroStoxx 50 de la zone euro cède 0,09%.

Un responsable de Syriza, le parti au pouvoir à Athènes, a dit que la Grèce ne verserait pas au Fonds monétaire international (FMI) un remboursement prévu le 5 juin si aucun accord n'est conclu d'ici là avec ses créanciers.

Malgré cela, la Bourse d'Athènes est en hausse (+0,82%) et le rendement des obligations souveraines grecques à 10 ans recule d'un point de base.

L'euro, qui avait déjà perdu près de 1,5% mardi à la suite de déclarations de membres de la Banque centrale européenne (BCE) évoquant une augmentation temporaire du montant des rachats d'actifs mensuels de la BCE, perd encore 0,4% avec les nouvelles craintes sur la Grèce.

La monnaie unique, retombée à un creux d'au moins deux semaines à 1,11 dollar, a déjà perdu 3,2% depuis le début de la semaine face au dollar alors qu'elle avait progressé de 2,2% la précédente.

Pour une fois, la bonne tenue du dollar ne pénalise pas les cours du brut, qui reprennent 1% après avoir chuté de 3% mardi.

Signe qu'un sentiment d'incertitude a néanmoins étreint les investisseurs, des actifs jugés comme sûrs sont en hausse, à l'instar du Bund allemand, du franc suisse et de l'or.

Du côté des valeurs, le secteur des télécoms est toujours en vue avec le bond de 7,7% de l'action Altice, plus forte hausse de l'indice Stoxx 600. L'opérateur contrôlé par l'homme d'affaires Patrick Drahi a annoncé son entrée sur le marché du câble aux Etats-Unis avec le rachat de Suddenlink Communications dans le cadre d'une opération valorisant cette entreprise à 9,1 milliards de dollars (8,22 milliards d'euros).

Le titre Vodafone gagne plus de 4,3% à la Bourse de Londres, troisième plus forte hausse du Stoxx 600, à la suite de déclarations du président du câblo-opérateur américain Liberty Global jugeant qu'un rapprochement avec l'opérateur britannique représenterait une "formidable complémentarité".

Dans le secteur bancaire, le titre UBS (+3,03%) se distingue suite à sa décision d'accepter de verser 545 millions de dollars (489 millions d'euros) d'amendes dans le cadre d'un accord avec les autorités américaines au sujet de manipulations présumées des taux de changes, tout en plaidant coupable de fraude dans un autre dossier, celui du Libor.

Du côté des baisses, le titre Burberry perd 5,3% après que le groupe de luxe britannique a revu à la baisse sa prévision de bénéfice pour les ventes en gros et de détail, tout en disant avoir constaté une incertitude accrue sur certains marchés.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...