Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes en léger recul dans les premiers échanges

Europe : Les Bourses européennes en léger recul dans les premiers échanges

Europe : Les Bourses européennes en léger recul dans les premiers échangesEurope : Les Bourses européennes en léger recul dans les premiers échanges

(Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert sur une baisse modérée, les investisseurs digérant les trimestriels d'une longue liste de sociétés en Europe et dont les fortunes se sont avérées contrastées au cours des trois derniers mois de 2013.

À Paris, le CAC 40 cède 0,15% (6,46 points) à 4.299,04 points vers 09h15. À Francfort, le Dax se replie de 0,21% et à Londres, le FTSE abandonne 0,31%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 perd 0,38%.

Aux valeurs, BNP Paribas plonge de 3,24% dans les premiers échanges après avoir annoncé un quatrième trimestre lesté par une provision exceptionnelle au montant inattendu de 1,1 milliard de dollars.

Renault, au contraire, bondit de 4,5% et s'offre la plus forte hausse du CAC 40 après avoir fait état de ses résultats annuels et d'objectifs pour 2017. EDF prend 3,5%, les investisseurs saluant des résultats en hausse en 2013, portés par la France et ses réductions de coûts.

Ailleurs en Europe, Lloyds Banking Group cède 2,1%, les marchés sanctionnant des trimestriels jugés insuffisants. Commerzbank bondit de 2,91%, soutenu par l'annonce de résultats bien meilleurs qu'attendu, témoignant d'une accélération de sa restructuration.

Sur le marché des changes, l'euro repart en hausse contre le dollar, s'adjugeant un quart de point face au billet vert à plus de 1,36 dollar, tandis que la livre reste proche de ses plus hauts de deux ans et demi.

La relative méforme des marchés d'actions ne se répercute pas sur celui de l'obligataire, les Bunds à deux ans restant inchangés tandis que le 10 ans avance légèrement.

Du côté du brut, les cours sont en baisse, mais la tendance générale est haussière, disent des analystes, à plus forte raison après le relèvement mercredi de la prévision de croissance de la demande mondiale.

Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...