Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes en hausse à mi-séance

Europe : Les Bourses européennes en hausse à mi-séance

Europe : Les Bourses européennes en hausse à mi-séanceEurope : Les Bourses européennes en hausse à mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont orientées à la hausse vendredi à mi-séance, tirées par les bons résultats d'ArcelorMittal et de l'opérateur télécoms britannique BT, avec en toile de fond le maintien de politiques monétaires ultra-accommodantes.

À Paris, le CAC 40 gagne 30,57 points (0,78%) à 3.959,15 vers 11h00 GMT et le Dax avance pareillement de 0,81% à Francfort. A Londres, le FTSE progresse de 0,62% après avoir atteint en séance un nouveau plus haut depuis novembre 2007.

L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 prend 0,86% et l'EuroFirst 300 0,62% à 1.236,75 points, son meilleur niveau depuis juin 2008.

A ce stade, les futures sur les indices américains laissent entrevoir également une ouverture positive à Wall Street.

Les investisseurs attendent de la réunion du G7, qui s'ouvre vendredi à Aylesbury, aux abords de Londres, la confirmation de mesures de soutien à l'économie. Avant cela, le président de la Réserve fédérale américaine Ben Bernanke prononcera un discours à Chicago lors duquel il devrait laisser la porte ouverte à une poursuite des rachats d'actifs par la Fed.

Aux valeurs, ArcelorMittal s'adjuge 6,58%, marquant la plus forte hausse du CAC à Paris et de l'EuroStoxx 50, après avoir annoncé un résultat opérationnel meilleur qu'attendu au premier trimestre et maintenu sa prévision d'une amélioration en 2013.

BT bondit de 10,95% à Londres et signe la plus forte progression de l'EuroFirst 300, l'opérateur ayant relevé ses prévisions de résultats au vu de solides performances sur son quatrième trimestre clos fin mars.

Contre la tendance, Vallourec cède 1,05% à Paris après l'ouverture d'une enquête antidumping de la Chine sur les tubes en acier sans soudure. et

Sur le marché des changes, le dollar poursuit sa progression face à la monnaie japonaise et évolue autour de 101,61 yens, un record depuis octobre 2008.

La monnaie nippone a perdu 9% face au dollar depuis l'annonce d'une politique monétaire agressive par la Banque centrale du Japon le 4 avril et 15% depuis le début de l'année.

La monnaie américaine a dépassé le seuil psychologique des 100 yens jeudi, à la faveur d'un bon chiffre des inscriptions au chômage aux Etats-Unis et du débat qui agite la Réserve fédérale sur l'opportunité de réduire les achats obligataires.

L'euro accentue son recul face au billet vert et s'échange autour de 1.3003 dollar.

Sur le marché obligataire, les futures sur le Bund allemand ont touché des plus bas en un mois, les investisseurs se tournant vers des rendements plus élevés après les bons chiffres de commerce extérieur allemand publiés vendredi et ceux, la veille, des inscriptions au chômage aux Etats-Unis.

En Italie, une adjudication de sept milliards d'euros de bons à un an a produit un rendement de 0,70%, contre 0,92% lors d'une opération comparable il y a un mois.

Sur le marché pétrolier, le baril de Brent accentue ses pertes et évolue désormais sous le seuil des 104 dollars, les inquiétudes concernant la reprise chinoise l'emportant sur les bons chiffres américains.

Constance De Cambiaire pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...