Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes dans le vert dans les premiers échanges

Europe : Les Bourses européennes dans le vert dans les premiers échanges

Europe : Les Bourses européennes dans le vert dans les premiers échangesEurope : Les Bourses européennes dans le vert dans les premiers échanges

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse comme prévu mercredi, en dépit des pauses marquées par les places de Wall Street et de Tokyo.

Dans les premiers échanges, le CAC 40 prend 0,49% à 4.892,88 points. À Francfort, le Dax progresse de 0,32% et à Londres, le FTSE gagne 0,20%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro s'adjuge 0,49% et le FTSEurofirst 300 0,31%.

Le Stoxx 600, qui gagne 0,31%, avait perdu 1% mardi. Il est en hausse de 13% depuis le début de l'année, son plus fort démarrage depuis sa création fin 1986 et la meilleure performance de toutes les classes d'actifs, ce qui pousse nombre d'analystes et gérants à craindre le risque d'une correction à court terme.

"Tactiquement, l'Europe en fait un peu trop", estime Michael Riesner (UBS).

Les Bourses européennes avaient lancé dès lundi le mouvement de pause observé aussi à Wall Street et à Tokyo et l'avaient confirmé mardi, après avoir volé de records en records depuis le début de l'année.

Les places boursières devront compter ce mercredi sur une volée d'indices PMI en Europe et aux Etats-Unis. Pour ce qui concerne la Chine, l'indice PMI HSBC/Markit a témoigné d'une croissance légèrement accélérée dans les services en février, comme l'avait fait trois jours plus tôt l'indice PMI officiel.

Mais les rendez-vous importants sont prévus pour jeudi, avec la conférence de presse de la Banque centrale européenne (BCE), censée lancer ce mois-ci un programme d'assouplissement quantitatif, et pour le lendemain, avec la publication de la statistique de l'emploi de février aux Etats-Unis.

Parmi les valeurs, Valeo est la plus forte hausse du CAC 40 avec un gain de 2,73%. Goldman Sachs a relevé sa recommandation à neutre. EDF est au contraire la plus forte baisse (-1,81%), Société Générale ayant abaissé sa recommandation à conserver.

Axel Springer accuse un recul de plus de 5%, soit la troisième perte de l'indice Stoxx 600, en raison de prévisions inférieures aux attentes. La plus forte perte de la journée revient pour l'instant au norvégien Norsk Hydro (-5,70%) que Goldman Sachs a retiré de sa liste de valeurs européennes de référence.

Areva, qui a officialisé mercredi de lourdes pertes au titre de 2014, en raison d'importantes dépréciations d'actifs et de provisions, et annoncé son intention de mettre en oeuvre un plan d'économies d'un milliard d'euros à l'horizon 2017, gagne 0,45%.

Le marché des changes est stationnaire: le dollar tutoie son pic de 11 ans face à un panier de monnaies, dans l'attente des grands rendez-vous économiques de la semaine jeudi et vendredi.

Sur le marché pétrolier, le Brent est en recul, tout en restant au-dessus des 60 dollars le baril, soutenu par une hausse des prix du brut saoudien et par des frappes aériennes sur des installations pétrolières en Libye.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...