Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes dans le vert dans les premiers échanges

Europe : Les Bourses européennes dans le vert dans les premiers échanges

Europe : Les Bourses européennes dans le vert dans les premiers échangesEurope : Les Bourses européennes dans le vert dans les premiers échanges

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont comme prévu ouvert en hausse jeudi, soutenues par la perspective de nouvelles mesures monétaires de soutien à la croissance aux Etats-Unis et par un léger mieux dans le secteur manufacturier chinois.

Dans les premiers échanges, le CAC 40 gagne 0,29% à 4.004,37 points, tandis que le Dax avance de 0,63% et que le FTSE progresse de 0,39%. L'indice FTSEurofirst 300 gagne 0,36% et l'Euro Stoxx 50 avance de 0,41%.

L'économie américaine reste sur le chemin de la reprise mais elle a encore besoin de soutien, a estimé mercredi la Réserve fédérale sans livrer d'indication sur ses intentions concernant une éventuelle diminution du montant de ses rachats d'actifs.

La croissance du secteur manufacturier chinois s'est légèrement accélérée en juillet par rapport à juin alors que les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé une contraction.

Les déclarations volontaristes de la Fed et les solides données économiques publiées mercredi aux Etats-Unis ont constitué "ce que le marché pouvait attendre de mieux", selon Chris Weston (IG).

Les politiques monétaires ultra-accommodantes suivies par les grandes banques centrales de la planète ont encouragé les investisseurs à rechercher en Bourse des rendements que le marché obligataire ne leur offrait plus, contribuant à une hausse de 15% de l'indice Euro Stoxx 50 depuis septembre 2012.

Les Bourses auront du grain à moudre ce jeudi, avec une avalanche de résultats de sociétés, ainsi que les indices PMI manufacturiers en Chine, en Europe et aux Etats-Unis, puis enfin les réunions de politique monétaire de la Banque centrale européenne et de la Banque d'Angleterre.

Le secteur bancaire affiche pour le moment la meilleure performance sectorielle, avec un gain de 1,01%, tandis qu'au contraire celui de la santé accuse la perte la plus forte, de 0,34%.

Dans le premier secteur, Société générale réalise la meilleure hausse de l'Euro Stoxx 50, de 5,28%. La banque s'est engagée jeudi à poursuivre ses efforts d'adaptation et a confirmé ses objectifs financiers à l'issue d'un deuxième trimestre une nouvelle fois marqué par une solide performance de ses activités de marché.

Bonne hausse également de Lloyds Banking Group, qui avance de 5%. La banque a dit jeudi qu'elle comptait atteindre avec de l'avance ses objectifs en matière d'économies, de renforcement des fonds propres et d'augmentation des marges.

GDF Suez réalise le deuxième gain de l'Euro Stoxx 50 (+3,20%) alors que l'énergéticien a publié jeudi des résultats en baisse au premier semestre, plombés par un marché de la production d'électricité en Europe qui ne montre aucun signe de reprise, mais a confirmé l'ensemble de ses objectifs.

Dans le secteur de la santé, Sanofi, en perdant 5,63%, accuse la plus forte perte de l'Euro Stoxx 50. Le laboratoire français a revu jeudi à la baisse sa prévision de bénéfice par action pour 2013 après des résultats affaiblis au deuxième trimestre par ses activités au Brésil et un repli de ses ventes dans les pays émergents du fait de la concurrence des génériques.

Repli conséquent également de BMW (-2,12%), deuxième baisse de l'Euro Stoxx 50. Le constructeur automobile bavarois a déclaré jeudi que son bénéfice d'exploitation de la division automobile avait baissé au deuxième trimestre conformément aux attentes, en raison d'une hausse des dépenses dans de nouvelles technologies de carburation et d'une guerre des remises sur le marché européen.

Après avoir dérivé non loin d'un plus bas de six semaines face à un panier de devises, en réaction aux déclarations de la Fed, le dollar se reprend en début de matinée et gagne 0,71% face à ce panier de devises, à 82,030, ce qui ne l'éloigne guère, il est vrai, du plus bas de 81,407 touché mercredi.

Le dollar progresse contre l'euro, les cambistes hésitant à s'engager sur la monnaie unique avant les réunions de la BCE et de la Banque d'Angleterre.

Les déclarations rassurantes de la Fed en matière d'assouplissement quantitatif soutiennent également les Bunds allemands, d'autant que les intervenants pensent que la BCE répètera ce jeudi que ses taux resteront bas pendant une période prolongée.

Le marché obligataire devrait plutôt ignorer le risque politique en Italie et en Espagne mais ce dernier pourrait à nouveau se révéler menaçant après les législatives de septembre en Allemagne, estiment des traders.

La Fed et le dernier indicateur économique chinois soutiennent le marché pétrolier, avec en particulier un baril de Brent qui progresse vers les 108 dollars. Progression également du WTI texan, après son gain de près de 2% la veille.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...