Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes dans le vert à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes dans le vert à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes dans le vert à la mi-séanceEurope : Les Bourses européennes dans le vert à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes s'affichent en hausse modérée lundi en milieu de journée, évoluant à un plus haut de deux mois, portées par des indicateurs macro-économiques plutôt de bon augure pour une sortie de récession de la zone euro et l'impression que la Réserve fédérale américaine attendra encore un peu avant de dénouer son programme de soutien à l'économie.

Wall Street, qui a terminé vendredi sur de nouveaux records en raison de cette impression, suscitée par des chiffres de l'emploi du mois de juillet aux Etats-Unis moins bons que prévu, est indiquée peu changée à l'ouverture.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,33% (+13,48 points) à 4.059,05 points vers 12h30. À Francfort, le Dax avance de 0,16% et, à Londres, le FTSE s'octroie 0,21%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 prend 0,23%.

En Europe, tous les indices sectoriels sont dans le vert, à l'exception de l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes, plombé par la chute de l'action HSBC (-3,8%) après que la banque britannique a fait état de résultats inférieurs aux attentes.

Une autre banque britannique, Lloyds (+3,8%) affiche au contraire l'une des meilleures performances en Europe suite à un article du Financial Times évoquant la volonté de l'établissement de distribuer à ses actionnaires 70% de ses profits d'ici 2015.

Danone (-0,73%) accuse l'une des plus fortes baisses de l'indice Euro Stoxx 50 après que le groupe a dû rappeler par précaution certains de ses produits achetés auprès du groupe néo-zélandais Fonterra, ce dernier ayant reconnu avoir trouvé des toxines botuliques dans une partie de ses marchandises.

Du côté des statistiques, les ventes au détail ont reculé un moins que prévu dans la zone euro en juin, le sentiment des investisseurs mesuré pour le mois d'août s'est nettement amélioré et les résultats définitifs des enquêtes Markit auprès des directeurs d'achat ont montré que le secteur privé de la zone euro a renoué avec la croissance en juillet, pour la première fois depuis août 2011.

Sur le marché des changes, l'euro faisait du surplace par rapport au dollar, conservant ainsi ses gains de vendredi. Le dollar néo-zélandais reculait après que la Chine a ordonné la suspension de toutes les importations de lait en poudre en provenance de Nouvelle-Zélande et d'Australie suite aux annonces de Fonterra.

Les Bunds ne varient guère, en raison à la fois de la traditionnelle atonie estivale et de l'attente de nouveaux indices sur ce que pourrait faire la Fed en matière de rachats d'actifs obligataires.

Après avoir augmenté en début de matinée dans la foulée d'indicateurs chinois jugés encourageants, les cours du pétrole souffrent de la diminution de la prime de risque liée au dossier nucléaire iranien après la volonté manifestée par les Etats-Unis et l'Iran du clore leur différend à ce sujet.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...