Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les bourses européennes dans le vert à la mi-journée

Europe : Les bourses européennes dans le vert à la mi-journée

Europe : les bourses européennes dans le vert à la mi-journéeEurope : les bourses européennes dans le vert à la mi-journée

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes poursuivent leur rebond mardi à la mi-séance alors que l'euro frôle la barre de 1,32 dollar, dans des marchés soutenus par l'espoir d'un accord sur la restructuration de la dette grecque d'ici à la fin de la semaine.

Vers 13h, le CAC 40 avance de 1,29% à 3.308,29 points, après s'être rapproché lundi du support de 3.240-50 considéré comme une base de rebond. Francfort reprend 1% et Londres 0,9%, avec un gain de 1,1% de l'indice EuroStoxx 50.

A Paris, les valeurs bancaires et les cycliques profitent particulièrement du rebond, avec un gain de 4,2% de Société générale et de 4,1% d'Alstom.

De même, Veolia (+4,8%) est soutenu notamment par un relèvement de recommandation de Morgan Stanley et Eiffage prend 6%, alors que JP Morgan a relevé sa recommandation sur la valeur, passant de "sous-pondérer" à "neutre".

A Londres, ARM Holdings prend 6,7% après des résultats du quatrième trimestre nettement supérieurs aux attentes ; BSkyB, premier groupe britannique de télévision payante, est également en hausse après la publication de résultats jugés solides au titre de son premier semestre fiscal.

Le future sur Bund allemand a accentué son recul, dans l'espoir d'un accord sur la dette grecque et après l'adoption du nouveau traité de discipline budgétaire.

Le rendement de la dette portugaise à deux ans a atteint un nouveau pic depuis la création de la zone euro, les investisseurs n'excluant pas un deuxième plan d'aide pour le pays à l'instar de la Grèce. Quant aux rendements de la dette belge à court terme, ils ont légèrement augmenté lors d'une adjudication, se tendant de nouveau après avoir atteint un plus bas de 18 mois mi-janvier.

L'euro est en hausse vis-à-vis du billet vert et se traite autour de 1,3180 dollar, dans l'espoir que la Grèce pourra éviter le défaut de paiement.

Juliette Rouillon, édité par Danielle Rouquié

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...