Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les bourses européennes dans le vert à la mi-journée

Europe : Les bourses européennes dans le vert à la mi-journée

Europe : les bourses européennes dans le vert à la mi-journéeEurope : les bourses européennes dans le vert à la mi-journée

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes accentuent leurs gains à mi-séance, les investisseurs ayant semble-t-il fini d'ajuster leurs positions avant le discours du président de la Réserve fédérale américaine Ben Bernanke devant ses pairs, dans l'après-midi à Jackson Hole.

Les Bourses ont accéléré dans le sillage des déclarations de Benoit Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne. Ce dernier a évoqué l'union budgétaire en zone euro et la nécessité d'accentuer la solidarité en zone euro afin, un jour, de pouvoir émettre des Eurobonds.

Ces propos ont alimenté les espoirs des investisseurs de voir la BCE annoncer des mesures musclées lors de la réunion du 6 septembre.

À Paris, le CAC 40 gagnait 0,97% à 3.411,82 points vers 12h35. Au même moment à Francfort, le Dax prenait 0,79% et à Londres, le FTSE avançait de 0,33%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 progressait de 1,02%.

Tous les secteurs bénéficient de l'embellie sur les marchés, les produits de base (+1,24%) et les bancaires (+1,18%) signant les plus fortes hausses.

Le rebond des marchés n'a pas été enrayé par des indicateurs mitigés, dont une hausse plus importante que prévu de l'inflation dans la zone euro, qui pourrait restreindre la marge de manoeuvre de la BCE, ou une baisse inattendue des ventes au détail en Allemagne (-0,9% en juillet contre un consensus de +0,2%).

Sur le marché obligataire, les futures sur Bund allemands reculent d'une soixantaine de "ticks" à 143,56 en attendant de connaître les intentions de la Réserve fédérale et de la Banque centrale européenne.

"(Le discours de) Bernanke est important pour les Bunds, mais pas tant que la prochaine réunion de la BCE", note Richard McGuire, stratège taux chez Rabobank. "Si Bernanke douche les espoirs de nouveau soutien, ce ne serait pas bon pour les actifs risqués et donc favorable aux Treasuries (américaines) et aux Bunds, mais les fluctuations resteront limitées jusqu'à la réunion de la BCE la semaine prochaine."

Sur le marché des changes, l'euro gagne 0,5% par rapport au billet vert, à près de 1,2570 dollar, mais les analystes s'attendent à ce que la tendance s'inverse là aussi si Ben Bernanke ne donne aucun signe d'assouplissement monétaire aux Etats-Unis.

Selon eux, la monnaie unique devrait toutefois se maintenir autour de 1,2500 dollar, soutenue par l'espoir d'initiative de la Banque centrale européenne pour lutter contre la crise de la dette lors de sa réunion du 6 septembre.

Les cours du pétrole ont aussi repris leur progression, anticipant notamment des mesures de relance de la part des banques centrales, et pourraient signer un deuxième mois consécutif de hausse. Le Brent est repassé au-dessus de 113 dollars le baril et le brut léger américain se rapproche à nouveau des 95 dollars.

Tangi Salaün pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...