Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes dans le rouge vendredi à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes dans le rouge vendredi à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes dans le rouge vendredi à la mi-séanceEurope : Les Bourses européennes dans le rouge vendredi à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes étaient légèrement dans le rouge vendredi vers la mi-séance après avoir passé une bonne partie de la matinée en territoire positif, les résultats d'entreprises jugés décevants, dont ceux de L'Oréal et de BBVA, prenant apparemment le pas sur ceux qui ont été bien accueillis, Nokian, Airbus et Renault en tête.

Après sa pause marquée la veille, Wall Street est indiquée en hausse infime à l'ouverture tandis que, sur le marché des changes, l'euro maintient ses gains face au dollar alors que l'inflation dans la zone euro, inchangée en octobre, n'est finalement pas ressortie à un niveau supérieur aux attentes.

À Paris, le CAC 40 perd 0,27% (-13,01 points) à 4.872,81 points vers 11h50 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,32% et à Londres, le FTSE 0,36%. L'EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,39% et l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 de 0,3%.

Ce dernier, avec un gain de plus de 8% depuis le début du mois d'octobre, est cependant bien parti pour réaliser sa meilleure performance mensuelle depuis la mi-2009. Ce rebond, qui intervient après deux mois de baisse consécutifs, s'explique notamment par la perspective, évoquée la semaine dernière par Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), d'un nouvel assouplissement monétaire de la BCE.

Le cas échéant et si de son côté, comme elle l'a également évoqué, la Réserve fédérale américaine relève ses taux d'intérêt d'ici la fin de l'année, le dollar devrait se raffermir face à l'euro.

Malgré sa hausse observée depuis deux séances face au billet vert, l'euro est en repli de 1,5% depuis le début du mois face au dollar. Par rapport à son dernier cours de 2014, le repli est d'environ 9%.

Les cours du pétrole suivent une trajectoire inverse à celle des marchés actions européens ce vendredi. Après avoir ouvert en baisse, ils gagnent entre 0,3% et 0,5% vers la mi-séance, peut-être portés par l'annonce chinoise d'une multiplication par plus de deux du quota d'importation de pétrole fixé pour 2016.

Le Brent et le brut léger américain semblent ainsi bien partis pour dégager leur première hausse hebdomadaire en trois semaines malgré la persistance d'une situation de déséquilibre entre une offre abondante et une demande atone.

Du côté des plus fortes baisses de l'indice Stoxx 600, figure le titre L'Oréal, en repli de quelque 5%, à la suite de l'annonce par le numéro un mondial des cosmétiques d'une croissance inférieure aux attentes au troisième trimestre.

L'action BBVA cède plus de 4% après que la banque espagnole a annoncé une perte trimestrielle supérieure aux attentes des analystes financiers.

Le titre IAG, qui a largement surperformé la cote ces derniers temps, recule de son côté de 4%, les investisseurs ayant anticipé le relèvement de prévision annuelle annoncé par le transporteur aérien.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...